Marjane : cesse la vente d’alcool dans certains magasins

Marjane : cesse la vente d’alcool dans certains magasins

Le groupe Marjane holding, la principale enseigne de grande distribution marocaine, a décidé de cesser la vente d’alcool dans au moins trois de ses 29 hypermarchés du royaume, sans que cela soit lié à des motivations religieuses, a-t-on indiqué mardi de sources concordantes.

La décision de ne pas reprendre la vente d’alcool dans ces grandes surfaces à l’issue du mois de ramadan a été prise en réponse « aux nombreux revendeurs illégaux », qui s’y approvisionnaient, et « pour mettre fin aux bagarres provoquées par des dizaines de désoeuvrés ivres qui rodent près des trois hypermarchés » concernés, a dit à l’AFP un responsable de Marjane sous couvert d’anonymat, faisant valoir leur proximité avec « des quartiers populaires ».

Cette décision n’a pas été prise sous la pression des islamistes, a souligné ce responsable.

Les hypermarchés de Salé, près de Rabat, ou encore d’Ain Sebaa à Casablanca sont concernés, mais le quotidien économique Les Echos (francophone), qui fait état de la mesure dans son édition de mardi, affirme que ce sont au total sept à huit magasins -sur les 29- qui pourraient ne plus vendre d’alcool.

Contactée à plusieurs reprises par l’AFP, la direction du groupe était injoignable mardi. En l’absence de communication officielle, « chacun y va de ses pronostics mais la raison la plus invoquée est que cette décision concerne certains (hypermarchés) situés dans des quartiers sensibles », a également rapporté Les Echos.

Marjane Holding controle trois poles de distribution: Marjane pour les hypermarchés, Acima pour les supermarchés et Electroplanet pour l’électroménager.

Ce groupe fait partie de la Société nationale d’investissement (SNI, une entreprise controlée indirectement par la famille royale, ndlr). Cette dernière a réalisé en 2011 un résultat net consolidé en hausse de près de 50% sur l’exercice précédent à 4,3 milliards de dirhams (390 millions d’euros).

Mots Clefs:
Casablanca

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *