Prix des fruits et légumes marocains : Manifestation contre la décision de l’Union européenne

Prix des fruits et légumes marocains : Manifestation contre la décision de l’Union européenne

Les professionnels du secteur agricole ont organisé, mardi matin, une manifestation près du siège de la délégation de l’Union européenne (UE) à Rabat, en protestation contre l’adoption finale par les instances européennes d’un acte délégué, qui prévoit la modification du régime des prix d’accès des fruits et légumes marocains aux marchés de l’UE

Cet acte délégué, adopté le 7 avril par la commission de l’agriculture au sein du parlement européen, consiste à introduire des restrictions des méthodes de dédouanement des produits agricoles marocains soumis à l’entrée des marchés européens.

Le Conseil de l’UE a adopté, lundi matin, les actes délégués formant réforme de la Politique agricole commune.

« Cette manifestation vise à dénoncer la décision de l’UE de modifier le régime des prix d’accès des fruits et légumes marocains aux marchés de l’UE », a déclaré à la presse le président de la Fédération interprofessionnelle de production et d’exportation des fruits et légumes (FIFEL), Houcine Aderdour, affirmant que sa fédération soutient la position du gouvernement de cet acte qui ne respecte pas les conventions signées entre le Maroc et l’UE ».

Suite à cette décision, plus de 50 pc des produits agricoles ne seront pas exportés en Europe, a-t-il précisé.

Pour sa part, Houcine, un agriculteur de la région de Souss, a affirmé que cette décision aura des effets néfastes sur les producteurs agricoles et sur l’économie marocaine.

Mettant en relief le rôle du secteur agricole en termes d’emploi, cet agriculteur a relevé que l’abondance des produits agricoles aura un impact sur les prix de vente au niveau du marché local.

« La réforme maquillée qui vise principalement les produits agricoles marocains », « ça s’appelle du protectionnisme aveugle » et « non à la trahison de l’esprit de l’accord Maroc-UE » sont parmi les slogans scandés lors de cette manifestation.

Les manifestants, appartenant à plusieurs associations professionnelles de fruits et légumes, ont estimé que cet acte est contraire à l’accord d’Association entre le Maroc et l’UE, aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et même à celles régissant la douane communautaire.

Le gouvernement a exprimé la semaine dernière « sa profonde préoccupation » suite à la décision de l’UE de modifier le système des prix d’accès des fruits et légumes sur le marché de l’UE et appelé Bruxelles à trouver rapidement des solutions concrètes afin de préserver les acquis du Royaume, conformément aux dispositions de l’Accord agricole liant les deux parties.

Le Directeur général de la Direction Agriculture de la Commission européenne, Jerzy Plewa, se rendra le 23 avril au Maroc pour discuter des préoccupations marocaines relatives à cet acte.

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *