Un maire suisse suspendue pour des selfies nus pris dans son bureau

Un maire suisse suspendue pour des selfies nus pris dans son bureau

Le maire de la ville suisse de Baden, Geri Müller, qui est également député vert, a été suspendu provisoirement lundi de ses fonctions municipales en raison des allégations de selfies nus pris dans son bureau.

Le conseil municipal de Baden, commune suisse du canton d’Argovie située dans les environs de Zurich, a décidé de démettre provisoirement de ses fonctions son maire le temps de « clarifier la situation », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le maire, qui est aussi membre de la Commission des Affaires étrangères du Conseil national (chambre basse), bénéficie de la présomption d’innocence, souligne par ailleurs l’exécutif de Baden.

Cette décision fait suite aux révélations du journal « Schweiz am Sonntag » qui a accusé dimanche M. Müller d’avoir envoyé à une connaissance des selfies de lui nu, pris dans son bureau durant ses heures de travail. Selon M. Müller, qui s’est exprimé dans les médias suisses par l’intermédiaire de son avocat, la femme avec qui le politicien était en contact l’aurait mis sous pression et aurait menacé de divulguer l’affaire aux médias et à des tierces personnes.

Jeudi, la police municipale de Baden a interpellé la jeune femme.

Tout en regrettant que cette affaire devienne publique, Geri Müller a indiqué dimanche qu’il avait lui-même demandé l’intervention de la police car la jeune femme menaçait de se suicider.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *