Madrid pour une solution « juste, durable et mutuellement acceptable » à la question du Sahara

Madrid pour une solution « juste, durable et mutuellement acceptable » à la question du Sahara

L’Espagne souhaite une « solution politique juste, durable et mutuellement acceptable » par les parties à la question du Sahara

, a affirmé le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération, José Manuel Garcia Margallo. »Nous soutiendrons tous les efforts de l’Envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara, Christopher Ross, visant à faire avancer les négociations entre les parties », a-t-il ajouté, dans un entretien paru, dimanche, dans le quotidien espagnol « El Pais ».

Le chef de la diplomatie espagnole a souligné, en outre, que « toute solution qui sera consentie par les parties pourra compter avec l’appui » de l’Espagne.

Interrogé, par ailleurs, au sujet de la non prorogation par le Parlement européen (PE) de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européen (UE), M. Garcia Margallo a qualifié cette décision de « mauvaise nouvelle » notamment pour le secteur de la pêche espagnol.

« Nous sommes actuellement en train d’Œuvrer pour l’octroi de compensations (financières) au profit des 64 bateaux de pêche espagnols » dont l’activité a cessé à cause de cette décision, ainsi que pour « la conclusion d’un nouvel accord qui entrerait en vigueur, le plus tot possible, même de manière provisoire », a-t-il fait savoir à ce propos.

Concernant l’accord agricole Maroc-UE devant être ratifié prochainement par le PE, le ministre espagnol a plaidé pour un accord « satisfaisant pour les deux parties et leurs intérêts légitimes »

Mots Clefs:
EspagneMarocSahara

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *