Lutte contre la corruption: Le Gouvernement se penche sur la mise en oeuvre des réformes majeures

Lutte contre la corruption: Le Gouvernement se penche sur la mise en oeuvre des réformes majeures
0 commentaires, 13/12/2012, Par , Dans Société

Le gouvernement se penche sur la mise en Âœuvre des réformes majeures figurant dans son programme, notamment la refonte de la justice, l’élaboration d’un projet de loi relatif à l’accès à l’information et la révision du statut général de la fonction publique à travers la généralisation du concours d’accès à la fonction publique, a affirmé le ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Abdelâdim El Guerrouj.

Le gouvernement a entrepris d’autres mesures pour garantir la transparence et l’égalité des chances, dont l’élaboration de la loi relative à la nomination aux hautes fonctions et son décret d’application et la réforme du cadre institutionnel qui régit l’Instance nationale de probité, de prévention et de lutte contre la corruption, a souligné M. El Guerrouj dans un entretien au quotidien Le Matin du Sahara et du Maghreb publié jeudi.

Le ministre a, en outre, indiqué que l’exécutif a procédé aussi à la publication des listes des agréments de transport et d’exploitation de carrières sur la base d’un cahier des charges, la création d’une commission au sein du ministère de la Justice chargée du suivi et de la mise en Âœuvre des recommandations de la Cour des comptes, parallèlement au renforcement des instances de controle financier. D’autre part, « nous sommes penchés sur l’élaboration d’une stratégie de prévention de la corruption à travers la modernisation de l’administration », a-t-il ajouté

A propos de cette stratégie, M. El Guerrouj, a précisé qu’il s’agit d’abord de se pencher sur la valorisation des ressources humaines qui concerne la réforme du statut de la fonction publique en passant par la formation, le re-ingeniering des process et enfin la revue de l’organisation interne, notant que son département compte accélérer la mise en oeuvre du programme de facilitation des procédures administratives les plus utilisées par les citoyens et les entreprises tout en donnant un second souffle au programme d’administration électronique et en créant des centres d’appel pour faciliter l’accès à l’administration.

Cette feuille de route est basée sur six axes majeurs à savoir: le renforcement de l’axe institutionnel, la consolidation du dispositif législatif et sa réactualisation, le développement de tous les aspects préventifs, la promotion de l’axe éducation et formation, la sensibilisation du citoyen et la conclusion de partenariat, notamment avec les organisations de la société civile et le renforcement de toute la coopération internationale en vue d’une lutte plus efficace contre la corruption, a expliqué le ministre.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *