L’opportunisme habite notre humanisme

L’opportunisme habite notre humanisme

l’opportunisme  est un terme utilisé dans la plupart des cas comme péjoratif ;malgré qu’il puisse être avantageuse et utiles dans divers emplois.
Sa définition se formule selon les intentions et les types de prononciation ;ou bien suivant le plan conçu avant toute procédure et ses conséquences. Donc ; ce sont les attitudes qui y comptent .
Il ya eu une définition qui dit « L’opportunisme est une attitude qui consiste à agir selon les circonstances du moment afin de les utiliser au mieux de ses intérêts et d’en tirer le meilleur parti, en faisant peu de cas des principes moraux.
Un opportuniste est celui qui pratique l’opportunisme ».
Ce sens est tout à fait plus proche de l’arrivisme qui est une « Disposition à user de n’importe quel moyen pour s’imposer dans le monde».et que  le comportement d’un arriviste :personne décidée à réussir, à arriver par n’importe quel moyen.
Depuis ma modeste conception et précoce observation ;l’opportunisme est une forme d’espionnage ; psychique ; subconscient ou quelquefois conscient qui nous tente de guetter

les personnes ou les situations. Tout cela pour but de les surprendre par des procédures ou des prétentions qui tendent toujours à attribuer  tout travail ou réussite à lui-même ;sans faire aucune allusion à ses collaborateurs et partenaires…
L’opportunisme porte alors un sens cruciale et mercuriale qui peut mener vers des conséquences dévastatrices et  d’une façon séparatiste.
L’opportuniste navigue suivant le courant, pas contre ;il cherche à franchir  les distances et les espaces afin de les exploiter au plus rapide possible.
Il flaire les affaires en utilisant son odorat, doué d’une intuition bien aiguisée pour y arriver. Voilà que nous sommes entrain d’aborder ou aligner le sens essentiel du mot ,dont le lien fortement semblable au renardisme ,terme récemment inventé et risqué.
Ce terme , renardisme ou chacalisme ,est en rapport avec le nom  de la personne fameuse à l’époque du prophète SIDNA  MOHAMMAD -prière et paix sur lui-.cette personne s’appelait TAALABA ,qui avait demandé avec toute instance au prophète d’évoquer dieu afin qu’il lui accorde une énorme fortune pour s’en débrouiller et s’acquitter des échéances et devoirs imposés sous forme  ou titre d‘aumones (ZAKAT).
Voici comment le Coran nous a présenté cette histoire dans le sourate ; le désaveu (tawba) : « tel d’entre eux a passé contrat avec dieu :S’il nous donne ,de par sa grâce très certainement nous ferons largesses, et serons très certainement au nombre des gens de bien.
Puis lorsqu’il leur donne, de sa grâce ils deviennent avare, et tourne le dos, indifférent.
Hypocrisie s’ensuit donc ;en leur cœurs ;jusqu’au jour où ils le rencontrent. Pour avoir violé ce qu’il avaient promis à Dieu ;et pour avoir pris l’habitude de mentir. »Verset 75
Une autre image indiquée par le coran, mais cette foi-ci, sous une forme collective plus qu’individuelle. : « ceux qui restent dans l’expectative à votre égard ;puis si la victoire vous vient ,de la part de dieu ,il disent :Ne sommes-nous pas avec vous ?;et s’il en revient une part aux mécréants ;ils disent : »Eh bien Dieu jugera entre vous au jour de la résurrection. Et jamais Dieu ne donnera voie aux mécréants contre les croyants ». le mot (tarabbosse) est très proche du verbe guetter  plutot epier . n’est-ce pas une tres importante coïncidence pour mieux définir l’opportunisme ?.
N’est-ce pas cette description nous guide, réellement et pratiquement ,à définir l’opportunisme dans ces formidables apparences ? .
N’est-ce pas ces attitudes là nous caractérisent avec toute transparence, surtout dans notre époque encombré  des circonstances et conditions ?.
Ça se voit clairement à l’œil nu sans aucun moyen électronique ou microscopique ! .
mais, malheureusement, on le voile par nos murs mitoyens qui empêchent notre vision instinctive de le constater facilement .jetez un coup  d’œil ,partout dans le monde,  vous verrez l’opportunisme ,qui marche à quatre pattes ; répandue comme un ruisseau de fort courant et puissant qu’on ne peut pas le stopper subjectivement.
Ce sont les graves apparences de l’âme non retrouvée, perdue dans les rues des désirs et les inspirations du diable qui est le maitre des opportunistes partout dans le monde ,sans distinction ,depuis la créature d’ADAM ET EVE jusqu’aux nos mauvais jours, pleins des heurts et de rejet des vertus et mœurs.
Donc l’opportunisme s’est infiltré dans tous les domaines vitaux de Notre vie humaine sans viser aucune personne, doctrine ou société.
Il a touché ; sans exception, la vie : politique, sociale ; culturelle, économique, scientifique et même, plus ou moins, spirituelle ; malgré que cette dernière le contrarie et l’oppose de force et de principe ;suivant ses instructions et vertus . Les images de l’opportunisme dans ces multiples domaines varient en genre et en nombre ,mais, enfin il s’entendent aux buts et conséquences . bientot ! on verra ,si possible, la description de certains selon leur importance dans notre vie et destin.

Mohamed BEN YAICH

À propos Mohamed BEN YAICH

Professeur à la Faculté des lettres de Oujda, Maroc

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *