L’ONCF compte supprimer tous les passages à niveau non gardés

L’ONCF compte supprimer tous les passages à niveau non gardés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) compte supprimer tous les passages à niveau non gardés existant sur le territoire national, vu le danger qu’ils représentent pour les usagers, a annoncé mercredi M. Saïd Nassiri, directeur à l’ONCF.

S’exprimait sur les ondes de la radio nationale, dans le cadre de l’émission « Nafidat Assabah », deux jours après l’accident ferroviaire qui a couté la vie à quatre personnes et fait 16 blessés quand un train a violemment percuté un autocar de transport scolaire près de Benguerir, M. Nassiri a précisé que l’ONCF dispose d’une stratégie et d’un plan complémentaires pour la suppression de ces passages non gardés qui s’élèvent à 350.

L’Office a intensifié l’opération de suppression durant les dernières années, à hauteur de 20 passages par an contre 2 en 2005, a -t-il rappelé, précisant que la priorité est accordée aux passages les plus dangereux.

Le nombre des accidents ferroviaires sur les passages à niveau non gardés a atteint 40 en 2011 provoquant la mort de 18 personnes, contre 18 accidents au cours de cette année (5 morts), a-t-il ajouté.

Mots Clefs:
Accident

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *