Loi de Finances 2014 : Projet sans perspective

Loi de Finances 2014 : Projet sans perspective
0 commentaires, 23/10/2013, Par , Dans Chroniques

Le projet de loi de Finances 2014 comporte de nombreux indices annonçant plus d’austérité au détriment du pouvoir d’achat des citoyens sous prétexte de l’impératif de faire face aux répercussions de la crise financière, d’une léthargie de l’économie et de l’insuffisance des investissements.

Pour l’auteur, ces indices démontrent clairement que le principal objectif du gouvernement « ne consiste pas à mettre en place une nouvelle approche pour promouvoir l’économie nationale, ni à rechercher les mécanismes à même de parvenir à des solutions pratiques fondées sur le traitement global de toutes les problématiques résultant des répercussions de la crise économique et financière internationale sur le pays, conformément à une approche stratégique ».

La loi de Finances à laquelle aspirent les Marocains, « celle qui traduit véritablement leur aspirations au logement décent, à la santé, à l’éducation, au travail, au développement économique et social, à la production, à l’investissement et au renforcement des petites et moyennes entreprises, demeure encore loin », souligne l’éditorialiste.

Ainsi, estime-t-il, le gouvernement actuel n’est pas au niveau des grands défis auxquels fait face le pays car ayant choisi d’être un gouvernement de liquidation des affaires courantes, et non pas un gouvernement prenant des décisions politiques et historiques efficaces, ainsi que de véritables mesures économiques et sociales qui redonneraient confiance au citoyen marocain.

Mots Clefs:
Marocains

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *