Une Organisation islamique (OCI) demande le respect Musulmans de Crimée

Une Organisation islamique (OCI) demande le respect Musulmans de Crimée
0 commentaires, 28/03/2014, Par , Dans Couverture, Monde

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a appelé, mardi, au respect des droits des Musulmans en Crimée, se déclarant préoccupée par leur sécurité.

Suite aux récents développements « en Ukraine, et en particulier en Crimée, l’Organisation de la coopération islamique est préoccupée par la sécurité et le bien-être de la communauté musulmane des Tatars de Crimée », souligne l’OCI dans un communiqué.

Pour l’organisation, les Tatars, qui ont été expulsés de leur patrie, la Crimée, au 20ème siècle, ne doivent plus revivre de nouvelles souffrances.

« Il est de la plus haute importance que leurs droits à la citoyenneté, à la vie, ainsi qu’à la protection de leur patrimoine culturel et religieux soient préservés », ajoute l’OCI.

Elle se dit convaincue qu’au « 21ème siècle, le dialogue constructif, pacifique et de bon voisinage devrait être la norme pour les membres de la communauté internationale ».

Originaires des grandes steppes d’Asie centrale, les Tatars étaient encore l’une des principales ethnies de Crimée à l’orée de la Seconde Guerre mondiale.

Aujourd’hui, ils ne représentent qu’un peu plus de 10 pc de la population de cette région du sud-est de l’Ukraine, conséquence notamment des vagues de déportations impulsées par Staline en 1944.

Mots Clefs:
Islam

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *