Liste et Biographie des présidents des régions du Maroc

Liste et Biographie des présidents des régions du Maroc

Voici la liste et biographie des douze présidents des conseils des régions reçus samedi à Tétouan par SM le Roi Mohammed VI:

– M. Ilyas El Omari, président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

– M. Abdenbi Biioui, président de la région de l’Oriental.

– M. Mohand Laenser, président de la région Fès-Meknès.

– M. Abdessamad Sekkal, président de la région Rabat-Salé-Kénitra.

– M. Brahim Moujahid, président de la région Béni Mellal-Khénifra.

– M. Mustapha Bakkoury, président de la région Casablanca-Settat.

– M. Ahmed Akhchichine, président de la région Marrakech-Safi.

– M. Lahbib Choubani, président de la région Drâa-Tafilalet.

– M. Brahim Hafidi, président de la région Souss-Massa.

– M. Abderrahim Benbouaida, président de la région Guelmim-Oued Noun.

– M. Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia Al Hamra.

– M. Khattat Ynja, président de la région Dakhla-Oued Ed-dahab.

Biographie de M. Ahmed Akhchichine, président de la région Marrakech-Safi

M. Ahmed Akhchichine, président du Conseil de la région de Marrakech-Safi, qui a été reçu samedi à Tétouan par SM le Roi Mohammed VI, est né le 26 mars 1954 dans la ville ocre.

Titulaire du diplôme de l’Institut Supérieur de Journalisme (ISJ) en 1976 et du diplôme de l’Institut Français de Presse (IFP) en 1979, M. Akhchichine a obtenu en 1982 un doctorat en sciences de l’information et de la communication de l’Université Paris II.

Depuis 1982, il a été enseignant chercheur avant d’occuper le poste de consultant en communication pour le développement auprès de l’UNICEF, du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), de la Banque mondiale (BM), de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et de la coopération technique allemande pour le développement (GTZ), de 1984 à 1993.

M. Akhchichine était également expert international résident dans la région de l’Afrique de l’Ouest pour le compte de diverses agences du système des Nations-Unies, notamment l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le FNUAP, ainsi que de la Banque mondiale de 1993 à 1997.

De 1997 à 2001, il a occupé le poste de directeur général de la filiale du bureau d’études canadien « Léger&Léger » au Maroc, avant de devenir directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) depuis 2003.

Membre du Bureau national du Conseil supérieur de l’enseignement et du Bureau national de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), M. Akhchichine est aussi vice-président de l’Association marocaine de recherche en communication (AMRC), ancien président de l’Association marocaine des lauréats des écoles de journalisme et membre fondateur et ex-membre du Conseil national de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH).

En 2007, il a été nommé par SM le Roi Mohammed VI, ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique.

Il devient en août 2008 secrétaire général adjoint, chargé des relations publiques du Parti Authenticité et Modernité (PAM), issu du Mouvement des Démocrates.

En 2015, il annonce sa candidature pour présider la région de Marrakech. Il est élu à la majorité président de la région en septembre 2015 (55 voix pour et 17 contre).

M. Ahmed Akhchichine est marié et père d’une fille.

Biographie de M. Mustapha Bakkoury, président du Conseil de la région de Casablanca-Settat

M. Mustapha Bakkoury, président du Conseil de la région de Casablanca Settat, qui a été reçu samedi à Tétouan par SM le Roi Mohammed VI, est Natif de Mohammedia en 1964.

Mustapha Bakkoury, Ingénieur civil des Ponts et Chaussées et titulaire d’un DESS banque et finances, a occupé plusieurs hautes fonctions.

De janvier 1995 à février 1998, il était directeur du financement et de l’exploitation à la Société nationale d’aménagement communal (SONADAC), société mixte en charge de grands projets d’aménagement dans la métropole de Casablanca.

De 1998 à 2001, il a occupé le poste de responsable du pôle Banques d’affaires à la Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI), filiale de BNP Paribas, avant de devenir directeur général de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), de 2001 et jusqu’en 2009,

M. Bakkoury a été nommé en décembre 2009 à la tête de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN).

Il a été parmi les premières personnalités à avoir rejoint le Mouvement de tous les démocrates (MTD), matrice idéologique du Parti Authenticité et modernité (PAM), créé en 2007. Il avait assisté, en tant qu’invité, au premier congrès du PAM en 2009.

Le 19 février 2012, M. Bakkoury a été élu Secrétaire général du PAM, en succession à M. Mohamed Cheikh Biadillah. Il est marié et père de trois enfants.

Biographie de M. Abdessamad Sekkal, président de la région Rabat-Salé-Kénitr

M. Abdessamad Sekkal, président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, qui a été reçu samedi à Tétouan par SM le Roi Mohammed VI, est né à Taroudant en 1967.

Titulaire d’un diplôme d’architecte de l’Ecole Nationale d’Architecture (ENA) en 1993, Abdessamad Sekkal a occupé plusieurs postes dont celui de directeur de l’Agence urbaine d’Agadir (2000-2004), de directeur du Centre d’études et recherches en aménagement et urbanisme (CERAU, 2007-2008) avant d’occuper, en octobre 2009, le poste de directeur d’urbanisme de l’Agence pour l’aménagement de la Vallée de Bouregreg (AAVB).

En mars 2012, M. Abdessamad Sekkal a été nommé directeur du Pôle urbanisme et architecture de l’Agence pour l’aménagement de la Vallée de Bouregreg.

M. Abdessamad Sekkal est marié et père de trois enfants.

Biographie de M. Mohand Laenser, président du conseil de la région Fès-Meknès

M. Mohand Laenser, président du conseil de la région Fès-Meknès, qui a été reçu samedi à Tétouan par SM le Roi Mohammed VI, est né en 1942 à Imouzzer Marmoucha, dans la province de Boulemane.

M. Laenser avait assumé, depuis 1969, plusieurs fonctions au sein du ministère des Postes et Télécommunications, en tant que directeur général des postes et services financiers, directeur des affaires générales et secrétaire général du ministère.

Diplômé de l’Ecole nationale de l’administration publique (ENAP), M. Laenser avait occupé, entre 1981 et 1992, le poste de ministre des Postes et des Télécommunications.

Secrétaire général du Mouvement Populaire, il est élu député aux élections législatives de juin 1993 dans la circonscription de Boulemane.

Le 12 novembre 1994, M. Laenser est réélu Secrétaire général du Mouvement Populaire, avant d’être élu aux communales du 13 juin 1997 puis réélu aux législatives du 27 septembre 2002.

En octobre 2007, il a été élu président du conseil de la région de Fès-Boulemane, avant d’être nommé en 2002, par SM le Roi Mohammed VI, ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

M. Laenser a été réélu, le 12 juin 2010, secrétaire général du Mouvement populaire, à la majorité absolue, par le 11-ème Congrès national du Parti.

Aux élections législatives de 2011, il a été élu député aux élections dans la circonscription de Boulemane. Le 29 juillet 2009, M. Laenser a été nommé par SM le Roi, ministre d’Etat.

M. Laenser avait assumé aussi les postes de ministre de l’Intérieur, de ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire et de ministre de la Jeunesse et des Sports.

Biographie de M. Abdenbi Biioui, président du Conseil de la région de l’Oriental

M. Abdenbi Biioui, président du Conseil de la région de l’Oriental, qui a été reçu samedi à Tétouan par SM le Roi Mohammed VI, est né en 1971 à Oujda.

Il a intégré le monde de l’entreprenariat dans les années 90, notamment dans les secteurs du bâtiment et travaux publics et de l’immobilier.

M. Biioui s’est lancé dans le domaine politique en 2011 avec une candidature réussie aux élections législatives sous la bannière du Parti Authenticité et Modernité (PAM) dans la circonscription électorale Oujda-Angad.

Outre une contribution à la commission des infrastructures à la Chambre des représentants, M. Biioui a occupé le poste de président de la commission parlementaire maroco-japonaise et participé à plusieurs missions parlementaires à l’étranger, notamment au Canada et en Russie.

Au volet associatif, M. Biioui a adhéré à plusieurs associations s’activant dans divers domaines, notamment culturel et sportif. En 2013, il a créé la fondation « Basma pour les œuvres caritatives », dont il occupe actuellement le poste de président honorifique.

M. Biioui est marié et père de quatre enfants.(MAP).

Biographie de M. Ilyas El Omari, président du conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

M. Ilyas El Omari, président du conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui a été reçu samedi à Tétouan par SM le Roi, est né en 1967 à Douar Amenoud dans la province d’Al Hoceima où il a poursuivi ses études primaires et collégiales.

Il a adhéré dès son jeune âge au mouvement estudiantin et à l’action politique au sein de la gauche marocaine, puis à différentes associations dans les villes d’Oujda, Fès, Rabat et Al Hoceima.

M. El Omari a eu également une présence dans les domaines social et des droits de l’Homme, puisqu’il est l’un des fondateurs de l’Instance Equité et Réconciliation de même qu’il a adhéré à l’association « ARID », créée en 2004 au lendemain du séisme d’Al Hoceima, et a contribué avec plusieurs personnes originaires du Rif à plusieurs initiatives visant le développement de cette région.

Il a aussi contribué à la création de l’association « Touiza » et à la Fondation du festival méditerranéen d’Al Hoceima en vue de promouvoir l’action culturelle dans le nord du Royaume.

Il était aussi à l’origine de l’initiative de la création de l’association de l’amitié entre les peuples qui a contribué au renforcement de la présence du Maroc sur la scène associative dans plusieurs pays notamment en Amérique Latine, en Afrique et en Asie.

M. El Omari a occupé plusieurs responsabilités dont celles de membre de l’Institut Royal de la culture amazighe en juillet 2002, puis de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle en 2003.

Il a été aussi parmi les fondateurs du « Mouvement de tous les démocrates » en 2008, puis du Parti Authenticité et Modernité (PAM) en 2009 et dont il est actuellement secrétaire général-adjoint et président de sa commission nationale des élections.

M. El Omari, qui travaille dans le domaine de la presse et de l’édition, a été élu le 14 septembre dernier président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, après avoir été mandataire de la liste du PAM lors des élections du 4 septembre.

 

Mots Clefs:
MarocMohammed VI

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *