L’Islam a honoré la femme… mais !

L’Islam a honoré la femme… mais !
0 commentaires, 02/02/2015, Par , Dans Couverture, Monde

Christine Lagarde, la directrice du Fonds Monétaire International (FMI), a déclaré récemment que l’ex-roi de l’Arabie saoudite « Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud » était un grand défenseur des droits de la femme.

Ces propos ont surpris, pour ne pas dire choqué, beaucoup de monde et ont été une occasion en or pour une partie des intellos de l’Occident pour pratiquer un de leurs hobbies préférés, cracher sur l’Arabie Saoudite, l’Islam et les musulmans.

Ces intellos ont complètement raison quand ils affirment qu’en Arabie Saoudite, les femmes n’ont pas le droit de conduire. Ils ont complètement raison quand ils affirment qu’elles n’ont pas le droit de faire du vélo et de marcher seule dans les rues sans être accompagnées d’un parent masculin.

Ces intellos n’inventent rien quand ils disent qu’en Arabie Saoudite, les femmes ont besoin d’une permission écrite d’un parent masculin pour avoir accès aux soins de santé. Ils n’inventent rien quand ils disent que dans ce pays, elles ne peuvent même pas ouvrir un compte en banque sans la permission de leur tuteur.

Mais ces intellos de l’Occident se trompent entièrement quand ils affirment que les lois de l’Arabie Saoudite sont l’Islam. Ils se trompent entièrement quand ils disent que l’Islam est une religion qui légitime la persécution des femmes et prive la gent féminine de la quasi-totalité de sa liberté et ses droits.

Ce que l’Arabie Saoudite pratique, ce n’est pas l’Islam. Les lois de ce pays sont des normes de la Djahiliya qui ne prennent de l’Islam que le nom.

Demandez aux musulmans du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, de l’Egypte, de la Syrie, de l’Irak, etc., ce qu’ils pensent de l’Arabie Saoudite, ils vous diront que l’islam de ce pays est une hérésie qui a déformé l’Islam et nuit à son image. Interrogez ces musulmans sur les imams saoudiens, vous découvrirez qu’ils sont rejetés par la majorité des arabo-musulmans et que seulement une minorité qui les suit et les écoute.

C’est malhonnête, très malhonnête, de dire que ce que l’Arabie Saoudite pratique est l’Islam. C’est très malhonnête de faire semblant de ne pas voir l’avis majoritaire pour ne prendre en considération que cet avis minoritaire qui va vous permettre de diaboliser l’Islam et les musulmans.

Un peu de bon sens ! Les lois de ce pays s’ils étaient l’Islam, la majorité écrasante des musulmans qui s’opposent à ces lois seraient quoi alors ?! Des non-musulmans ?! Des hérétiques ou des apostats ?!

L’Islam, intellos de l’Occident, est une religion qui a honoré la femme. C’est un système qui a élevé le statut de la femme et offert aux femmes leur liberté et leurs droits. Mais malheureusement, des sales arabes qui se sont emparés du pouvoir dans le monde arabo-musulman après la fin du règne des califes bien-guidés (rda tous) l’ont humilié et légitimé sa persécution sur terre avec leur falsification religieuse et ces hadiths qu’ils ont attribué fallacieusement au prophète de l’Islam (sws).

La femme a fait la bay’ah de Muhammad (sws). Elle a fait du commerce avec lui. Les deux ont discuté de la politique de l’Etat islamique et les problèmes de la Oumma de l’Islam. Elle était à ses cotés dans les guerres et a sacrifié sa vie pour le défendre et défendre sa cause et son noble Message.

La femme est le premier Homme (avec grand H) à croire en Muhammad (sws). Elle était le premier Homme à le soutenir dans sa mission prophétique et sa lutte contre les normes de la Djahiliya.

La femme est celle qui a eu l’honneur d’investir son argent dans la construction de la première université que va connaitre le monde musulman. Dieu, quand Il a demandé aux femmes du prophète (rda toutes) de rester dans leurs foyers, Il ne les a pas demandé ça pour s’occuper des taches ménagères et de l’éducation des enfants, mais pour s’occuper de l’apprentissage du Coran et de la Sagesse prophétique et se préparer au rôle qu’elles vont jouer après la mort de Muhammad (sws).

Après la mort du prophète de l’Islam (sws), c’étaient ses femmes et sa fille (rda toutes) qui assuraient la transmission des sciences religieuses au reste des musulmans. Leur maison était comme une sorte d’école dans laquelle elles jouaient le rôle des enseignantes de l’Islam.

A l’époque du règne de Muhammad (sws) et des califes bien-guidés (rda tous), les femmes ont occupé les meilleurs postes et ont joué des rôles d’une très grande importance dans la société musulmane. Mais malheureusement, l’âge d’or des normes et des valeurs de l’Islam n’a pas duré longtemps… et beaucoup de choses ont changé avec la prise du pouvoir par les Omeyyades.

Mots Clefs:
Islam

À propos Kamal Znidar

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *