L’Inde risque d’atteindre 5000 morts dû au inondations

L’Inde risque d’atteindre 5000 morts dû au inondations
0 commentaires, 23/06/2013, Par , Dans Monde

Le bilan des pluies abondantes de la mousson qui ont provoqué glissements de terrain et inondations au nord de l’Inde, risque d’atteindre 5000 morts, a prévenu dimanche un ministre de l’Etat himalayen de l’Uttarkhand, la plus durement touché par le désastre.

Au moins 5.000 personnes pourraient avoir perdu la vie suite aux pluies dévastatrices qui ont entrainé de lourds dégâts, en particulier dans la vallée de Kedarnath, a déclaré le ministre de l’Etat chargé des secours, Yashpal Arya, cité par l’agence de presse indienne Press Trust of India.

Jusqu’à samedi, le bilan officiel était de 680 morts tandis que le chef du gouvernement de l’Uttarkhand, Vijay Bahuguna, estime à 1000 le nombre de victimes, ajoute la même source.

Les équipes de secours, avec en tête des milliers de soldats, mènent une course contre la montre pour sauver les milliers de personnes bloquées dans cette région montagneuse réputée pour ses nombreux temples hindous.

Suspendues quelques heures ce dimanche en raison du mauvais temps, les hélicoptères de l’armée de l’air ont repris les opérations d’évacuation avant de fortes précipitations attendues dès lundi dans la région ainsi que dans le centre du pays.

Sept jours après le début des pluies abondantes de la mousson précoce, quelque 80.000 de touristes et pèlerins indiens et étrangers ont été évacués par route et par air de cette région, dont 12.000 dimanche, a indiquée à la presse le Directeur général du bureau de l’information, Neelam Kapur ajoutant que près de 10.000 personnes sont encore bloquées.

Les crues soudaines et les glissements de terrain avaient provoqué la montée des eaux de plusieurs fleuves, notamment le Gange, emportant maisons et véhicules et détruisant ponts et routes.

Le Premier ministre, Manmohan Singh, qui avait survolé les zones sinistrées, a promis une aide de 128 millions d’euros environ à l’Etat Uttarakhand, la plus affectée par ce désastre.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *