Liberté provisoire pour un magistrat accusé de corruption

Liberté provisoire pour un magistrat accusé de corruption

Le parquet général a décidé d’accorder, mardi, la liberté provisoire à un magistrat placé en détention préventive à la prison locale de Salé suite à son arrestation en possession d’une importante somme d’argent qui proviendrait de la corruption.

Le parquet général a décidé d’accorder la liberté provisoire à l’accusé à moins qu’il n’ait pas été détenu pour d’autres raisons, a-t-on indiqué de source judiciaire .

Les éléments de la police avaient arrêté, le 19 janvier dernier à Tanger, un juge exerçant au tribunal de première instance dans la ville du détroit en flagrant délit de corruption. Il avait été placé en détention préventive à la prison locale de Tanger après avoir été déféré par le procureur général près la Cour d’appel de cette ville devant le juge d’instruction.

Le mis en cause était affecté au tribunal de Tanger dans le cadre d’un mouvement de mutation après avoir exercé pendant des années au sein des tribunaux de première instance de Larache et Ksar El Kébir.

Mots Clefs:
CorruptionTanger

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *