leur barque chavire près de Melilla, cinq migrants portés disparus

0 commentaires, 10/10/2012, Par , Dans Flash

Cinq personnes, dont trois femmes et un enfant, sont portées disparues au large du Maroc après que leur barque eut chaviré alors qu’elles tentaient de rejoindre clandestinement l’enclave espagnole de Melilla, a indiqué mercredi l’Association marocaine des droits humains (AMDH).

Selon Hassan Ammari, un responsable de l’AMDH, 17 migrants d’origine subsaharienne ont tenté mardi de rejoindre par la mer Melilla depuis la ville de Nador (nord), distante de 15 kilomètres. Mais leur barque s’est retournée et cinq d’entre eux, dont trois femmes et un enfant, sont portés disparus depuis.

M. Ammari a indiqué se baser sur les témoignages des autres migrants présents sur l’embarcation, qui se trouvent actuellement détenus par la gendarmerie de Nador. Il a précisé leur avoir rendu visite dès mardi.

Le Maroc est en première ligne sur la question des migrants subsahariens qui tentent de gagner l’Europe. Melilla est l’une des deux enclaves espagnoles sur le continent africain, avec Ceuta. Revendiquées par Rabat, elles constituent les seules frontières terrestres entre l’Afrique et l’Europe.

En 2005, 14 migrants étaient morts en tentant de passer cette frontière, dont certains tués par balle par les forces de sécurité marocaines ou espagnoles, lors d’assauts sur les grillages-frontières.

Selon des associations de droits de l’Homme, entre 20.000 et 25.000 clandestins d’origine subsaharienne se trouvent actuellement au Maroc.

Mots Clefs:
Maroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *