les tribunaux paralysés par une grève des fonctionnaires

les tribunaux paralysés par une grève des fonctionnaires

Le personnel de la justice observait vendredi une grève générale dans l’ensemble des tribunaux du Maroc en appui à des revendications socioprofessionnels, à l’appel du Syndicat démocratique de la justice (SDJ).

Les grévistes demandent notamment au ministère de la Justice l’ouverture et la mise en Âœuvre de mécanismes d’un dialogue sectoriel, le règlement des problèmes particulièrement ceux liés à la carrière professionnelle des fonctionnaires et le respect de la tutelle contenus dans l’accord d’avril dernier, indique-t-on auprès du SDJ.

L’accord qui porte sur dix-huit points prévoit, entre autres, l’instauration d’une méthodologie du dialogue sectoriel et son institutionnalisation, une mise en Âœuvre du statut particulier des fonctionnaires du greffe, la création d’une école nationale de greffe, l’amélioration des conditions de travail dans l’ensemble des tribunaux du royaume, la publication d’un guide des fonctions et des compétences et la participation du SDJ dans l’élaboration des projets de loi relatifs à l’appareil judiciaire.

Le ministère de la Justice avait révélé, en mai dernier, que les grèves successives des greffiers marocains avaient couté 56,16 millions dirhams (5,10 millions d’euros environ) à l’Etat en 2011 et avaient causé la perte de 46 jours de travail.

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *