Les syndicats rejettent le projet de réforme des retraites

Les syndicats rejettent le projet de réforme des retraites

Le gouvernement a présenté un projet de réforme des retraites aux syndicats, qui l’ont rejeté et devront soumettre des contre-propositions sous un mois, a rapporté jeudi la presse locale.

Le régime des retraites, à bout de souffle, constitue l’une des deux réformes sociales à haut risque pour le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, avec celle de la caisse de compensation, qui subventionne des produits de grande consommation comme la farine, le sucre ou l’essence.

L’an dernier, M. Benkirane, leader du PJD, avait annoncé la couleur en indiquant au Parlement que la caisse des retraites avait basculé dans le rouge et ne serait plus viable d’ici la fin de la décennie en l’absence de mesures drastiques. « Je ne renoncerai pas à la réforme (…) quel que soit le prix à payer », avait-il proclamé.

Mercredi, il a exposé un projet aux syndicats qui prévoit entre autres un allongement progressif de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 65 ans, sur la base d’un semestre supplémentaire par année, ainsi qu’un relèvement des taux de cotisation de 20% à 28%, indique le quotidien L’Économiste.

D’après ce journal, l’ensemble des mesures permettrait de « reporter l’épuisement des réserves à 2031 ».

Cité par Aujourd’hui Le Maroc, le secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik, a toutefois affirmé que ce scénario avait été « catégoriquement rejeté » par les syndicats, qui ont été invités à formuler des contre-propositions d’ici un mois.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *