Les salafiste mettent le premier pas dans le champ de la politique

Les salafiste mettent le premier pas dans le champ de la politique
0 commentaires, 10/06/2013, Par , Dans Chroniques

Plusieurs figures du courant salafiste et à leur tête, Cheikh Abou Hafs ont choisi d’adhérer au PRV de Mohamed Khalidi, estimant que le SG de cette formation politique n’aurait pas ouvert les portes de son parti aux salafistes, mis en liberté, sans concertation avec les autorités qui affichaient une certaine sensibilité à l’idée de l’adhésion des membres de ce courant à la vie politique.

« C’est un indicateur positif de l’adoption par l’autorité de la politique consistant à +apprivoiser+ le courant salafiste au lieu de l’approche sécuritaire »,  leur entrée sur la scène politique est « un exercice intellectuel, méthodologique et politique » en vue de leur réintégration dans la société et leur implication dans le processus de changement démocratique qui connaît encore quelques trébuchements.

Et de conclure que l’adhésion de salafistes au PRV ne signifie pas simplement avoir une carte d’adhésion et un siège au sein de cette formation, mais plutot le respect des principes de base du jeu démocratique.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *