Les postes d’emploi prévus dans la loi de finances seront affectés sur la base du mérite

Les postes d’emploi prévus dans la loi de finances seront affectés sur la base du mérite

Les postes d’emploi prévus dans la loi de finances 2012 seront réservés aux « profils qui le méritent » loin de tout clientélisme ou favoritisme, a affirmé le chef de gouvernement, M. Abdelilah Benkirane.« Il existe des postes qui sont prévus dans la loi de finances. Nous allons les octroyer aux profils qui le méritent. Le coup de piston, le coup de téléphone, la partisannerie, la famille, c’est fini », a lancé M. Benkirane dans un entretien paru lundi au quotidien « L’Economiste ».

Il a toutefois promis que des mesures seront prises pour accompagner les diplomés chomeurs « pour devenir fonctionnaires plus tard ou pour qu’ils puissent se prendre en charge à court ou à moyen terme ».

L’entretien a abordé, entre autres, le climat de l’investissement au Maroc ainsi que les reproches de l’opposition au programme gouvernemental.

A cet égard, le chef du gouvernement s’est montré rassurant. « Les investisseurs doivent savoir qu’au Maroc les choses changent mais dans le bon sens. Quand ils viendront, ils ne pourront être qu’agréablement surpris », a-t-il dit.

Il a assuré que l’exécutif tiendra compte des remarques formulées lors du débat sur le programme gouvernemental au parlement.

Evoquant le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), M. Benkirane a précisé que 3.000 dirhams est « l’objectif à atteindre en 2016 ». Même un tel SMIG à Casablanca ou à Rabat, a-t-il relevé, « ne peut suffire à garantir un niveau de vie décent ».

Il s’est par ailleurs dit engagé à favoriser l’égalité dans l’accès aux opportunités d’investissement et d’entreprenariat et à encourager l’innovation, en particulier la création d’emplois stables pour la jeunesse marocaine.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *