Les « Morocco Riders » font escale Al Hoceima, en provenance de Fès

Les « Morocco Riders » font escale Al Hoceima, en provenance de Fès
0 commentaires, 07/07/2013, Par , Dans Société

Le groupe de motards marocains « Morocco Riders » a fait escale, vendredi à Al Hoceima, en provenance de Fès à l’occasion du 56ème anniversaire du coup d’envoi des travaux de réalisation de la route « Al Wahda ».

Cette route, chargée d’histoire et d’une grande symbolique patriotique, est une expérience incontournable dans le parcours de tout amateur de la moto, eu égard à ses reliefs montagneux et difficiles et vu aussi les paysages exceptionnels et variés qu’elle offre, a souligné le chef du groupe, Driss Saadani.

Cet évènement se veut être le premier d’une série qui cherche à institutionnaliser les axes remarquables du réseau routier marocain, caractérisés par leur histoire, leur situation géographique et leurs qualités touristiques, a-t-il dit, notant que l’un des objectifs majeurs de ce circuit est de faire connaitre les potentiels dont jouissent les différentes régions du Maroc.

Le groupe se dirige ensuite à Tanger à travers la rocade méditerranéenne, a noté Saadani, ajoutant que cette étape sera également riche en termes de paysages qui marient entre les montagnes et la mer et sera ponctuée par des arrêts au niveau d’El Jebha et de Fnideq.

La route « Al Wahda » qui a été réalisée entre juillet et octobre 1957, est une uvre phare lancée au lendemain de l’Indépendance du Maroc et l’une des illustrations du grand Jihad annoncé par feu SM Mohammed V, dès son retour d’exil.

Le 5 juillet 1957, Feu SM Mohammed V donna le coup d’envoi de ce projet, qui a connu la participation de quelque 12.000 jeunes issus de toutes les régions du Royaume et durant lequel Feu SM Hassan II, alors Prince Héritier, avait donné l’exemple, incitant les jeunes à la mobilisation et à l’abnégation pour servir la patrie et contribuer à l’édification du Maroc moderne.

Cette réalisation emblématique a constitué un immense chantier de l’action bénévole au service de l’édification et du développement du Maroc post indépendance.

Le 15 juin 1957, le regretté souverain avait lancé, à partir de Marrakech, un appel à la mobilisation de la jeunesse marocaine pour participer à cet immense chantier destiné à relier le nord au sud du Royaume.

Mots Clefs:
FèsMaroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *