Les États-Unis reclament la tête d’Edward Snowden

Les États-Unis reclament la tête d’Edward Snowden

Edward Snowden, l’auteur des fuites sur le programme secret de collecte des données électroniques et téléphoniques mis en place par l’agence de la sécurité nationale américaine (NSA), a été inculpé par la justice américaine pour espionnage et vol de biens appartenant au gouvernement et pour avoir communiqué des documents secrets au +Guardian+ de Londres et au +Washington Post+.

Chacun de ces trois chefs d’inculpation, annoncés vendredi par le ministère US de la Justice, prévoit une peine de prison maximale de 10 ans pour un total de 30 années d’incarcération. Le mis en cause pourrait faire l’objet d’autres chefs d’inculpation.

Dans le cadre de loi sur l’espionnage, il est reproché à Snowden d’avoir « communiqué sans autorisation des informations relatives à la défense nationale » et d’avoir aussi « volontairement communiqué des informations confidentielles et des renseignements à une partie non autorisée ».

Par ailleurs, le +Los Angles Times+ rappelle que Hong Kong, où se trouverait actuellement Edward Snowden, et les Etats Unis sont liés par un traité d’extradition, en faisant remarquer qu’il existe des scénarii qui permettraient à Snowden d’éviter l’extradition aux Etats Unis.

Le journal explique que ce même traité prévoit une exception relative aux délits politiques, ajoutant que certains experts affirment que les cas d’espionnage pourraient bien être insérés dans cette case.

Dans ce même cas de figure, Snowden pourrait aussi demander l’asile politique, ajoute-t-on de même source.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *