Les éditorialistes marocain et le communiqué royal au sujet de la Grace du pédophile espagnol

Les éditorialistes marocain et le communiqué royal au sujet de la Grace du pédophile espagnol
0 commentaires, 05/08/2013, Par , Dans Chroniques

Le communiqué du Cabinet royal au sujet de la libération du pédophile espagnol Daniel Galvan Fina, gracié parmi les 48 ressortissants espagnols à l’occasion de la fête du Trône et suite à une demande du Roi d’Espagne, a retenu l’attention des éditorialistes de la presse quotidienne paraissant lundi.

Al-Ahdath Al-Maghribia

le communiqué du Cabinet royal est de nature à « apaiser les esprits et panser les plaies ouvertes par cette affaire ».

L’enquête « doit être approfondie et toucher toutes les parties concernées », la sanction doit être au niveau de l’infraction, du fait que celui qui commet de tels actes, consciemment ou inconsciemment, ne mérite pas d’être dans une position de responsabilité, car son crime pourrait porter atteinte au prestige de l’Etat marocain et jeter le doute sur la crédibilité de son projet vers la démocratie et le respect des droits de l’Homme.

Bayane Al Yaoum

Il est nécessaire d’informer le public sur les conclusions de cette enquête, qui doit s’arrêter sur le niveau où cette erreur a été commise avant la présentation de la liste de la grâce royale à sa Majesté, et ainsi identifier les responsabilités et déterminer les sanctions nécessaires.

Des services et institutions qui supervisent l’octroi de la grâce existe dans tous les pays et quand une erreur se produit, une enquête doit être diligentée au niveau de ces institutions.

Et de rappeler que le communiqué a souligné que les instructions seraient données au ministre de la justice afin de proposer des mesures de nature à verrouiller les conditions d’octroi de la grâce à ses différentes étapes.

Attajdid

« le haut niveau d’interaction manifestée par l’institution monarchique » à travers son communiqué rendu public samedi soir, précisant que ce communiqué « ne s’est pas limité à apporter des éclaircissements et affirmer l’existence des points de défaillance, mais il est allé au-delà de cela en traitant le sujet dans sa globalité, à commencer par les instructions données pour qu’une enquête approfondie soit diligentée en vue de déterminer les responsabilités afin de prendre les sanctions nécessaires à l’encontre des responsables » de la négligence.

Il devient nécessaire de déplacer la bataille des droits humains en dehors du territoire national, et plus précisément vers l’Espagne, en coordination avec les organisations des droits de l’Homme, en vue de poursuivre le pédophile », le Cabinet royal « a mis le point qui exige aujourd’hui de revenir à la ligne et orienter la direction de la dynamique civile et des droits vers l’Espagne en partenariat avec tous les militants de ce pays, qui ne vont pas tarder à répondre à la demande marocaine de poursuivre le criminel et le traduire devant la justice espagnole pour prononcer à son égard les peines maximales ».

Mots Clefs:
justice

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *