Alcootest : Les conducteurs marocains seront soumis à des tests d’alcoolémie

Alcootest : Les conducteurs marocains seront soumis à des tests d’alcoolémie

Les conducteurs marocains pourront « prochainement » être soumis à des tests d’alcoolémie, a affirmé mardi le gouvernement, une mesure déjà prévue par la loi mais qui n’a jamais été appliquée jusque-là dans le royaume, où la consommation d’alcool est théoriquement interdite.

« Nous nous coordonnons avec la police et la gendarmerie pour introduire prochainement le test d’alcoolémie chez les conducteurs », a déclaré Mohamed Najib Boulif, le ministre délégué au Transport, issu du parti islamiste Justice et développement (PJD).

« Nous n’avons pour l’instant aucune date précise, mais cette mesure sera en vigueur prochainement », a-t-il ajouté, joint par téléphone.

S’exprimant lors d’un forum organisé à Rabat, M. Boulif a souligné que 30% des accidents de la route étaient associés à la consommation de stupéfiants et d’alcool, alors que l’insécurité routière fait des ravages au Maroc, pays de 35 millions d’habitants où plus de 3.700 personnes sont mortes de ce fléau l’an dernier.

Un nouveau code de la route a été adopté en 2010 et prévoit l’introduction de tests d’alcoolémie. Mais cette mesure n’a jusqu’à présent jamais été appliquée.

D’après celui-ci, « les officiers de la police judiciaire (…) peuvent imposer un test de l’haleine qui consiste à souffler dans un appareil qui détecte le niveau d’imprégnation alcoolique dans l’air alvéolaire expiré ».

Si la consommation et la vente d’alcool aux Marocains sont officiellement interdites, près de 400.000 hectolitres de vin sont produits chaque année, et l’écrasante majorité est consommée localement.

Selon le journal L’Economiste, le chiffre d’affaires annuel du secteur (vin et bières) s’élève à quelque 400 millions d’euros et en rapporte une centaine à l’Etat. Entre 2009 et 2012, la seule taxe sur la bière a ainsi augmenté de 64%, à plus de 1.000 dirhams (environ 95 euros) par hectolitre. Dans le cadre du budget 2014, c’est celle sur le vin qui a subi une hausse.

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *