Les autorités égyptiennes vont interdire de prêche 55.000 imams

Les autorités égyptiennes vont interdire de prêche 55.000 imams
0 commentaires, 10/09/2013, Par , Dans Monde

Les autorités égyptiennes vont interdire de prêche dans les mosquées quelque 55.000 imams autoproclamés, a annoncé mardi le ministère des Biens religieux.

Depuis le renversement de Mohamed Morsi par l’armée le 3 juillet, le gouvernement intérimaire a multiplié les mesures visant les Frères musulmans, dont était issu le président égyptien, ainsi que plus largement le courant islamiste.

Le ministre des Biens religieux, Mohamed Mokhtar Gomaa, a expliqué que l’interdiction concernait des imams qui prêchent sans licence, sont fondamentalistes et représentent une menace pour la sécurité nationale.

« Cette décision vise uniquement à légaliser le prêche pendant la grande prière du vendredi et à faire en sorte que seuls ceux qui sont autorisés à le faire puissent le faire »,a-t-il assuré.

Ce n’est pas la première fois que les autorités égyptiennes tentent de reprendre le contrôle des mosquées et des salles de prière qui se sont multipliées dans le pays à l’époque d’Hosni Moubarak. L’ancien raïs avait abandonné le terrain caritatif et religieux aux islamistes, notamment salafistes, du moment que ceux-ci se tenaient à l’écart de la politique.

Toutes les précédentes tentatives de reprise en main avaient échoué, même celles qui étaient appuyées par la mosquée-université d’Al Azhar, plus haute institution de l’islamsunnite en Egypte.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *