L’Eglise Unie du Canada pour le boycott des produits issus des colonies israéliennes dans les territoires occupés

L’Eglise Unie du Canada pour le boycott des produits issus des colonies israéliennes dans les territoires occupés

Le Conseil général de l’Eglise Unie du Canada, qui compte près de trois millions de membres à travers le pays, a approuvé mercredi une motion appelant au boycott des produits alimentaires issus de colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.

Cité par la presse locale, le porte-parole de l’Eglise Unie du Canada, la plus importante Eglise protestante du pays, a affirmé que ce vote constitue un « pas important », rappelant que le texte dénonce aussi l’occupation israélienne de territoires palestiniens.

Pour le porte-parole, Bruce Gregersen, toutes les colonies israéliennes dans les territoires occupés sont illégales et cette occupation est un « obstacle majeur » à une solution à deux Etats au Proche-Orient.

Les 350 délégués qui siègent au Conseil général voteront à nouveau vendredi pour l’approbation définitive de cette motion, qui a suscité de nombreuses condamnations de la part d’organisations juives.

La motion appelle également Israël à démanteler toutes les colonies de peuplement et à chercher une solution négociée pour le retour des réfugiés palestiniens.

La motion est l’une des recommandations d’un rapport publié, en mai dernier, par un groupe de travail de l’Eglise Unie du Canada.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *