Algérie : baisse du taux de chômage en 2011 à 89%

Algérie : baisse du taux de chômage en 2011 à 89%

Le taux de cho_mage a atteint 8,9% en 2011, contre 9,1% en 2010, soit une légère baisse de 0,2 point ou de 9.000 cho_meurs, selon le Haut commissariat au plan (HCP).

Par milieu de résidence, le taux de cho_mage est passé de 13,7% en 2010 à 13,4% en milieu urbain et s’est stabilisé à 3,9% en milieu rural, indique le HCP qui vient de publier une note relative à la situation du marché du travail en 2011.

Les baisses les plus significatives du taux de cho_mage ont été enregistrées en milieu urbain parmi les hommes (-0,8 point) et les sans diplo_me (-1,1 point), précise la note, relevant, toutefois, une hausse de ce taux parmi les femmes (+1,4 point), les diplo_més de niveau supérieur (+1,5 point) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (+0,9 point).

Pour ce qui est du profil de la population active eu cho_mage, quatre cho_meurs sur cinq sont des citadins, deux sur trois des jeunes âgés de 15 à 29 ans, un sur quatre est diplo_mé de niveau supérieur, un sur deux est primo demandeur d’emploi et près de deux sur trois cho_ment depuis plus d’une année.

En outre, 24,6% des cho_meurs se sont retrouvés dans cette situation suite à l’obtention d’un diplo_me, 29,5% suite à l’arrêt de l’activité de leur établissement ou au licenciement et 16,8% suite à l’arrêt des études sans avoir de diplo_me.

Concernant le sous-emploi des actifs occupés âgés de 15 ans et plus, son volume a régressé de 1.208.000 en 2010 à 1.106.000 personnes en 2011 et le taux de sous-emploi est passé de 11,6 à 10,5%.

Le sous-emploi, élevé dans les secteurs du bâtiment et travaux publics (BTP) et de l’agriculture, a reculé de 1,1 point au cours de l’année 2011, note le HCP.

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *