L’économie marocaine continue à afficher de « performants et solides » résultats malgré la crise

L’économie marocaine continue à afficher de « performants et solides » résultats malgré la crise
0 commentaires, 06/09/2012, Par , Dans Economie

L’économie marocaine continue à afficher de « performants et solides » résultats, en dépit de la crise économique mondiale, a affirmé jeudi à Rabat la vice-présidente de la Banque mondiale (BM) pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), Inger Andersen.

« Vue la situation économique très difficile que traversent plusieurs pays du monde, particulièrement la crise dans la zone Euro, l’économie marocaine continue à obtenir de performants et solides résultats », a déclaré Mme Anderson à la presse, à l’issue d’un entretien avec le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

« Au moment où le monde connait une crise financière et économique, le Maroc a réalisé un taux de croissance d’environ 5 pc en 2011, une très grande réalisation » dans une contexte mondial défavorable, a-t-elle précisé.

Par ailleurs, la vice-présidente de la Banque mondiale s’est félicitée de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui constitue, selon elle, un « modèle » à suivre pour les pays de la région. « Les pays de la région pourraient bien évidemment s’inspirer de l’expérience marocaine en matière de développement durable, » a-t-elle estimé.

La Banque mondiale avait approuvé, en juin dernier, un prêt de 300 millions de dollars en faveur du Maroc, assorti à un programme de renforcement des capacités locales en appui à la seconde phase de l’INDH, qui vise à fournir des services améliorés et des débouchés économiques aux communautés défavorisées des zones rurales et urbaines du Royaume.

Mme Anderson a indiqué avoir évoqué avec le chef du gouvernement les réformes en cours au Maroc dans divers domaines, notamment celles portant sur la Caisse de compensation, le renforcement de la transparence et de la bonne gouvernance et sur la promotion du climat des affaires pour drainer davantage d’investissements.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *