Le statut avancé du Maroc auprès de l’UE « perd sa substance en l’absence d’accords sectoriels »

Le statut avancé du Maroc auprès de l’UE « perd sa substance en l’absence d’accords sectoriels »

Le statut avancé du Maroc auprès de l’Union européenne (UE) « perd sa substance en l’absence d’accords sectoriels » à même de donner un nouvel élan à la coopération bilatérale

, a affirmé jeudi le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.Dans une déclaration à la presse peu avant la tenue du conseil de gouvernement, le ministre a considéré que le partenariat liant le Maroc à l’UE se trouve, aujourd’hui, à un tournant décisif et pourrait se frayer un cheminement nouveau.

Estimant que le secteur de l’agriculture a besoin de marchés ouverts, M. Akhannouch a exprimé le souhait de voir l’accord agricole avec l’Union européenne adopter par le Parlement européen, après le vote positif de la commission chargée du commerce international qui a qualifié le texte d’équilibré.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *