Le prix des communications mobiles a baissé de 0,53 à 0,41 dirham fin 2013

Le prix des communications mobiles a baissé de 0,53 à 0,41 dirham fin 2013

Les prix des communications mobiles, mesurés par le revenu moyen par minute (ARPM), ont accusé une baisse de 23 pc à fin décembre 2013, a annoncé mardi l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

A fin 2013, l’ARPM mobile s’est établi à 0,41 dirham hors taxe par (DHHT/min), contre 0,53 DHHT/min à fin 2012, explique l’Agence qui vient de publier les chiffres sur l’évolution du marché des télécommunications au 4ème trimestre 2013.

Au niveau du fixe, l’ARPM affiche une réduction de 13 pc, en passant de 0,79 DHHT/min en 2012, à 0,69 DHHT à fin décembre 2013.

Pour sa part, le segment internet enregistre une baisse de 14 pc sur la facture moyenne mensuelle par client, s’établissant à 36 DHHT/mois/client au 4ème trimestre 2013 contre 42 DHHT une année auparavant.

L’internet 3G et l’ADSL ont enregistré des baisses respectives de 22 pc et de 12 pc, alors que la facture moyenne s’établit à 21 DHHT/mois/client pour l’internet 3G et à 98 DHHT/mois/client pour l’ADSL à fin décembre 2013.

L’usage moyen sortant mensuel par abonné continue à croître au quatrième trimestre 2013. Le nombre de minutes mobiles consommées par client par mois, a atteint 83 minutes en moyenne à fin décembre 2013, soit une hausse de 11 pc en un an.

Cette croissance s’accompagne d’une évolution annuelle importante du trafic sortant mobile qui augmente de 23,22 pc.

Pour le segment fixe, l’usage moyen sortant par mois et client a progressé de 13 pc sur une année, passant de 111 minutes à 125 minutes. La croissance annuelle du trafic voix sortant pour ce même segment est de l’ordre de 1,48 pc.

Pour ce qui est de l’évolution du nombre des abonnés, le parc mobile a cru de 8,73 pc entre décembre 2012 et décembre 2013. Ainsi, à fin décembre 2013, le Maroc compte 42.423.794 abonnés mobiles, ramenant le taux de pénétration à près de 130 pc.

La répartition du parc mobile selon le mode de facturation fait ressortir une évolution positive des deux parcs post payé et prépayé.

Pour le mobile post payé, le parc a atteint 2,13 millions d’abonnés avec une croissance annuelle de 14,38 pc, tandis que le parc d’abonnés prépayés, qui a atteint 40,29 millions d’abonnés a réalisé une croissance de 8,45 pc sur une année.

En ce qui concerne le nombre d’abonnés internet, il a atteint 5,77 millions d’abonnés à fin décembre 2013 avec un taux de pénétration de 17,58 pc, soit une croissance annuelle de 45,97 pc.

Le parc 3G, qui représente 85,53 pc du parc global, s’établissant à 4,93 millions d’abonnés, en progression annuelle de 50,86 pc. Le parc ADSL a enregistré une croissance annuelle de 22,62 pc, avec une part de 14,47 pc dans le parc internet global.

La bande Passante internet internationale a connu une forte croissance en passant de 266.000 Mbps à fin 2012, à 412.000 Mbps à fin 2013, soit une évolution de 54,89 pc sur une année.

Quant au parc fixe, il s’établit à 2.924.861 abonnés dont 1,35 million en mobilité restreinte. Ce qui représente une baisse annuelle de 10,8 pc. Ainsi, le taux de pénétration de la téléphonie fixe enregistré à fin décembre 2013 est de 8,9 pc.

Par ailleurs, l’ANRT va publier pour la première fois l’observatoire des adresses IP. Il s’agit d’un observatoire sur la gestion et attribution des adresses IP au Maroc qui sera désormais publié par l’Agence à la fin de chaque semestre, permettant notamment de suivre l’évolution de la consommation des adresses IPv4, la première version d’internet (IP), en Afrique et précisément au Royaume.

Le Maroc est desservi en adresses IP par le registre internet régional (AFRINIC), à travers des registres locaux, principalement les trois opérateurs télécoms.

Ainsi, et à fin décembre 2013, plus de 3.8 millions d’adresses IPv4 ont été allouées au Maroc par l’AFRINIC.

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *