Le président italien en faveur d’une meilleure intégration de l’Islam dans la société italienne

Le président italien en faveur d’une meilleure intégration de l’Islam dans la société italienne
0 commentaires, 23/04/2012, Par , Dans Monde

Le président de la république italienne, Giorgio Napolitano, s’est déclaré, lundi, en faveur d’une meilleure intégration de l’Islam dans la société italienne et du développement d’initiatives concrètes dans ce sens.

Lors d’une visite au centre culturel islamique de Rome, le chef de l’Etat italien a également plaidé, dans une déclaration à la presse, en faveur du renforcement des relations entre les deux rives de la Méditerranée, rappelant dans ce cadre sa récente visite en Jordanie, qui sera suivie prochainement par une autre en Tunisie.

Durant cette visite, qui a été qualifiée d’historique par les principaux représentants de la communauté musulmane en Italie, M. Napolitano était accompagné des ministres de l’intérieur, Anna Maria Cancellieri, et de la coopération internationale et de l’intégration, Andrea Riccardi.

Intervenant à cette occasion le président du conseil d’administration du centre et ambassadeur d’Arabie Saoudite en Italie, Ahmed Al Ghamidi, s’est réjoui de cette visite qui, a-t-il dit, contribuera à renforcer le rapprochement et la compréhension entre les différentes composantes de la société italienne.

Après avoir rappelé les valeurs de paix et de coexistence pronées par l’Islam, Al Ghamidi a affirmé que l’édification du centre culturel islamique de Rome qui abrite la plus importante mosquée d’Europe constitue un des plus grands symboles de tolérance.

Le Secrétaire général du centre, le marocain Adellah Redouane s’est félicité également de cette visite qui, a-t-il observé, s’inscrit dans la continuité eu égard à l’intérêt que les autorités italiennes ont toujours accordé à ce centre et ce depuis son inauguration en 1995, en présence de l’ancien président italien Oscar Luigi Scalfaro.

Cette visite, qui intervient dans une conjoncture économique difficile aussi bien pour les ressortissants italiens que pour les membres des différentes communautés étrangères en Italie, témoigne de la sagesse et de l’esprit de bonne gouvernance qui anime les plus hautes autorités italiennes, a-t-il souligné.

Pour sa part, le ministre italien de la coopération internationale et de l’intégration a relevé que la présence à Rome de la plus grande mosquée d’Europe constitue une source de richesse pour la capitale italienne qui est un modèle d’intégration et de coexistence.

Elle traduit aussi une volonté commune de vivre ensemble dans le respect des valeurs de paix, de justice et de cohésion pronées par toutes les religions révélées, a-t-il insisté.

Cette visite s’est déroulée en présence notamment des ambassadeurs des pays islamiques accrédités à Rome et des principaux représentants de la communauté musulmane en Italie.

La Mosquée de Rome, où l’empreinte de l’artisan marocain a laissé des marques indélébiles, abrite une salle de prière qui peut accueillir jusqu’à 5000 fidèles, avec une esplanade tout autour des bâtiments administratifs qui peut en recevoir autant.

Outre la Mosquée, le Centre Culturel Islamique comprend une salle de conférence, des salles de cours, un auditorium et un hall d’exposition.

L’Italie compte près de 1,2 million de Musulmans dont environ 500.000 Marocains.

Mots Clefs:
Marocains

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *