Le président américain reçoit le nouvel ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis

Le président américain reçoit le nouvel ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis

Le président américain, Barack Obama, a reçu, mercredi à la Maison Blanche, Rachad Bouhlal, qui lui a présenté ses lettre de créances en tant qu’ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis d’Amérique, indique vendredi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Lors de cette audience, le président américain a souligné l’excellence des relations entre Washington et Rabat, mettant l’accent sur le fait que le Royaume est le plus ancien ami des Etats-Unis et que les relations bilatérales remontent à 1787 avec la signature du Traité de paix et d’amitié.

M. Obama a également souligné que les deux pays sont des partenaires forts, impliqués dans des efforts diplomatiques, militaires, économiques et de diplomatie publique, qui consolident leurs intérêts mutuels et renforcent leurs liens historiques, souligne un communiqué du ministère.

Le chef de la Maison Blanche s’est, en outre, dit « convaincu que les deux pays continueront à travailler ensemble pour explorer de nouveaux créneaux de coopération, particulièrement durant cette période dynamique que connait le Royaume et la région », note la même source, ajoutant que M. Obama s’est également félicité des réformes engagées par le Maroc en matière de démocratie et de bonne gouvernance.

Par ailleurs, le président américain, qui a insisté sur l’aspect partenarial des relations bilatérales, a souligné que le Maroc et les Etats-Unis continueront à renforcer leurs relations économiques et commerciales et à explorer de nouvelles opportunités de coopération en matière de développement économique, relève le communiqué.

M. Obama a, d’autre part, affirmé que Washington et Rabat continueront à s’associer dans tous les efforts visant à promouvoir le progrès et la stabilité pour les deux pays, faire avancer les questions d’intérêt commun et continueront à renforcer et approfondir l’amitié qui existe entre eux, ajoute la même source.

Mots Clefs:
Maroc

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *