Le PAM expulse Oussama El Khlifi

Le PAM expulse Oussama El Khlifi

La commission de discipline du Parti authenticité et modernité (PAM), a décidé de l’exclusion définitive d’Oussama El Khlifi des rangs du parti.

La mesure est intervenue après plusieurs avertissements adressés à l’intéressé auquel il est reproché, selon la substance de la décision, « des actes contraires à l’éthique et des initiatives personnelles déplacées répétées ». Des termes savamment choisis pour ne pas dire « esclandres », « altercations » répétées, et « arrestations » après des beuveries effrenées.

Oussama El Khlifi, qui avait même tenté de se faire élire secrétaire général de la jeunesse du parti, avant de se retirer, faute de soutiens, avait également été déclaré  « Persona non grata », par le Mouvement du 20 février, pour son reniement des principes du mouvement et son ralliement au PAM, le parti inspiré par le palais.

El Khlifi semble avoir de sérieuses difficultés à se départir du même opportunisme et du même égotisme qui l’avaient  incité à s’attribuer la paternité de l’appel du Mouvement du 20 février, concocté par un comité restreint de militants de la première heure, avant qu’il ne s’en empare pour damer le pion à ses camarades.

Moralité, la trahison a rattrapé le traître.

À propos Abdellah Miloudy

Un Commentaire

  1. janvier 27th, 2013 16:59

    Le sort des traîtres !

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *