Le ministère de l’Equipement et du Transport adopte un cahier des charges relatif au transport mixte dans le monde rural

Le ministère de l’Equipement et du Transport adopte un cahier des charges relatif au transport mixte dans le monde rural

Le ministère de l’Equipement et du Transport a adopté un cahier des charges relatif à l’exploitation du service de transport mixte dans le monde rural, afin de permettre aux personnes désirant investir dans ce domaine d’obtenir les autorisations nécessaires dans un cadre de transparence, d’équité et d’égalité des chances.

Un communiqué du ministère de l’Equipement et du Transport indique, vendredi, que la priorité sera accordée aux diplomés chomeurs, aux personnes démunies et aux propriétaires de taxis reliant les communes rurales aux zones urbaines désirant abandonner cette activité pour se consacrer au transport mixte.

Le cahier des charges prévoit des dispositions transitoires pour régulariser la situation des personnes s’activant dans le transport clandestin, affirme le Ministère, précisant que les concernés devront déposer une demande pour l’obtention d’une autorisation de transport mixte, directement auprès de la Direction régionale ou provinciale de l’Equipement et du Transport.

Les postulants, ajoute le communiqué, recevront dans 24 heures, un récépissé de dépot faisant provisoirement foi d’autorisation et recevable auprès des services de controle, en attendant que la commission nationale du transport se prononce sur la demande et délivre l’autorisation finale.

La même source a fait savoir que ce cahier des charges est en vigueur depuis le 1er août, ajoutant qu’il est disponible auprès des Directions régionales et provinciales de l’Equipement et du Transport, ainsi que sur le site web du Ministère.

Cette mesure, qui tend à satisfaire la demande de la population rurale en terme de transport, s’inscrit dans les orientations du programme gouvernemental, faisant du monde rural un des principaux volets de la politique de développement du Royaume, conclut le communiqué.

Mots Clefs:
transport

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *