Le ministère de la communication dément avoir interdit 29 publications étrangères en deux mois

Le ministère de la communication dément avoir interdit 29 publications étrangères en deux mois

Le ministère de la communication a affirmé, mercredi, que les informations rapportées par certains organes de presse faisant état de l’interdiction par le ministre de la communication

, porte-parole du gouvernement, de 29 publications étrangères en deux mois, depuis la nomination de l’actuel gouvernement, constituent des allégations dénuées de tout fondement et de purs mensonges tendant à véhiculer de fausses nouvelles pour semer la confusion.Afin de corriger les fausses informations véhiculées dans ce sens, le ministère précise, dans un communiqué, que depuis la formation du nouveau gouvernement, cinq décisions ont été prises concernant cinq publications étrangères qui se sont vu refuser l’autorisation de distribution, dont trois pour violation des symboles religieux et atteinte directe à la religion musulmane et transgression flagrante des résolutions onusiennes et internationales, la dernière étant la résolution N 224/65 de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Les deux autres cas, ajoute le communiqué, concernent un seul journal, qui a publié, dans un premier temps, une caricature attentatoire à SM le Roi pour ensuite récidiver en publiant des allégations mensongères portant atteinte à la personne de Sa Majesté et à l’image du Maroc, sachant que les deux décisions susmentionnées ont toutes été prises dans le cadre des lois en vigueur et sans porter atteinte à la liberté d’expression.

La même source fait observer que le Maroc continue de représenter un modèle unique en son genre en matière d’ouverture politique et de pluralisme médiatique. En effet, précise-t-on, pas moins de 61 quotidiens étrangers et 120 hebdomadaires, outre des centaines de revues, périodiques et de publications de presse spécialisées des cinq continents, soit 45 millions d’exemplaires annuellement, sont distribués de manière fluide et régulière à travers le territoire national.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *