Le Maroc pourrait céder une participation dans la RAM

Le Maroc pourrait céder une participation dans la RAM

Le Maroc, soucieux de doper son activité touristique, pourrait céder une participation dans la compangnie Royal Air Maroc à une grande compagnie du Golfe pour favoriser l’achat de nouveaux appareils.

De source gouvernementale, une proposition en ce sens pourrait être faite par le roi Mohammed VI lors de la tournée qu’il foit entreprendre à partir de mardi dans les Etats du Golfe.

« Nous allons écouter leurs idées sur la manière dont ils perçoivent ce partenariat. De notre coté, nous pourrions proposer de vendre une part pouvant atteindre 44% dans RAM au partenaire sélectionné », a déclaré la source.

« L’idée est de capitaliser sur la présence solide des principales compagnies aériennes du Golfe, en particulier en Chine, en Inde, en Amérique latine (…) où un nombre important et croissant (de touristes) peuvent se permettre de voyager chaque année. »

Le Maroc ambitionne de tripler ses revenus tirés du tourisme d’ici 2020.

Près de 70% des touristes qui viennent chaque année au Maroc proviennent de la zone euro, les 30% restants venant essentiellement des Etats du Golfe.

Avec une flotte aérienne relativement modeste, de quelque 40 appareils moyens et longs courriers, la RAM a cherché à transformer l’aéroport de Casablanca en hub régional connectant les pays d’Afrique de l’Ouest à l’Europe et à l’Amérique du Nord.

Elle ne dispose toutefois pas des liquidités suffisantes pour acquérir les appareils capables d’augmenter son trafic passagers.

La RAM a bénéficié l’année dernière d’une injection de 1,6 milliards de dirhams (d’euros) d’argent public destinée à assainir ses finances. Les 44% que Rabat souhaite céder correspondent à cette somme.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Un Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *