Le Maroc participe à la guerre contre les milices chiites au Yémen

Le Maroc participe à la guerre contre les milices chiites au Yémen

Dix pays dont le Maroc, conduits par l’Arabie saoudite, ont lancé cette nuit de nombreuses frappes aériennes contre les positions de la rébellion houthie.

L’Arabie saoudite, soutenue militairement par 9 autres pays dont le Maroc, a pris le contrôle à minuit heure locale, de l’espace aérien du Yémen et a déclaré une zone d’exclusion aérienne au dessus de ce pays.

Dans le courant de la nuit, de nombreux raids aériens ont été menés par des avions de dix pays, dont 6 F-16 marocains. Les pays participants sont cinq pays du Golfe (Arabie saoudite, Koweït, Emirats, Qatar, Bahrein), le Maroc, la Jordanie, l’Egypte, le Pakistan et le Soudan.

Dans un communiqué diffusé à 02H00 cette nuit par le ministère des Affaires étrangères, le Maroc a exprimé sa “totale solidarité avec l’Arabie saoudite face aux développements dangereux au Yémen“.

Le Maroc, ajoute la même source, se tient aux côtés du Royaume d’Arabie Saoudite dans ses efforts visant à défendre son territoire et à empêcher toute atteinte de près ou de loin, à la Sainte Mosquée ou menace à la sécurité de la région tout entière.

Le communiqué marocain n’annonce pas la participation militaire marocaine aux opérations en cours, mais ne les dément pas non plus. En fait, il laisse la porte ouverte à toutes les interprétations.

Ce sont des sources officielles saoudiennes, citées par des médias locaux, qui ont annoncé la participation marocaine, avec six avions F-16. La Jordanie et le Pakistan ont également envoyé des navires de combat selon les mêmes sources.

L’opération militaire destinée à écraser la rébellion des Houthis et à restaurer la légitimité, est conduite par l’Arabie saoudite qui a engagé 100 avions de combat et 150.000 hommes. L’opération a été appelée “Tempête de la fermeté“.

Les médias saoudiens ont annoncé la destruction de “toutes les défenses anti-aériennes des Houthis“. Selon les mêmes sources, plusieurs dirigeants de la rébellion ont été tués et le QG “rasé“. Les USA ont annoncé soutenir l’offensive militaire et fournir un soutien logistique ainsi que des renseignements.

Mots Clefs:
Maroc

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *