« Le Maroc déplore le bon voisinage »

« Le Maroc déplore le bon voisinage »

C’est tout à fait triste d’aborder un tel sujet épineux et haineux de telle façon !

D’abord il faut avouer que le Maroc, peuple et état, était et le sera toujours une source de rescousse en faveur de tout appel voisinage et humanitaire, soit à l’échelon arabe, islamique, africain,ou globale mondial…

Il était toujours au premier rang pour l’aide humanitaire, réconciliation entre état et autre, peuple et son état, organisation et partie etc. çà se voit clairement comme la lumière du jour.

Mais les voisins, surtout orientaux, les plus proches, ne cessent jamais de guetter ce brave pays, de le contrarier,de le provoquer dans tout moment opportun de le faire, d’une façon intolérable, éthiquement et politiquement, ça se voit comme le feu étendu sur un drapeau ou fait fuite brulement d’un four mal bâti !

On ne sait pas précisément pourquoi et d’où la provenance. pourquoi ceux-la échange le bien par le mal de cette façon inacceptable ? à quelle conséquence veulent – ils y arriver pour qu’ils soient bien satisfait ?

L’ère des hégémonies et du despotisme impériale, colonialiste , s’est déroulé sans revient, ni merci ni dire adieu, nous sommes dans l’étape de la mondialisation,dont les liens s’entrelacent et se confondent en même temps. Le stupide sera celui qui ne rend pas compte à cet élan, humanitaire civique ! qui se forme et se transforme dans un délai irraisonnable et exceptionnel. Ceux qui resteraient attacher au bancs de bois rouillés en comptants les vagues et ses écumes sans rien pêcher ni s’en profiter ,c’est vraiment qu’il souffrent d’une triste situation des vieillards retraités, paralysés mentalement ,pourquoi pas politiquement ?.

Loin de tout discours méprisable ou provocant ,parlons sérieusement et objectivement de la question SAHARA MAROCAINE, il nous appartient ,alors, sans doute, historiquement, géographiquement, socialement ….vous le croyez ou non ,c’est ça la pure vérité,la clarté et la nette franchise, sans préjugé ni fanatisme mercenaire.

Ça pourrait attiser et vexer certains contre, mais c’est la vérité éternellement bien démasquée, qui doit être affiché à la vue de tout le monde, par écrit et image !

Les liens entre notre peuple Sahraoui marocain et le reste sont structuraux, bourrés et arrosé du bon sang de fraternité et parenté, renforcés par les actes d’alliance et appartenance, les mœurs , coutumes et vertus, les assure bien sure ! de plus en plus.

Ce qui nous lie ensemble, sans doute, est impossible d’être coupés ou corrompus facilement, même bêtement par la méthode provoquée du schisme et de vexation gratuite provenant d’autrui. Ces mauvais actes se voient de près, depuis les actions et les stratèges des adversaires déçus ère après ère !

Pas de contrainte en citoyenneté, car le bon chemin s’y est distingué de l’errance. Donc c’est l’anse solide que nous saisissons, sans brisure ni trahison ou recul !

Nous somme à la vigueur de défendre notre droit, qui est l’unité de notre propre patrie, du premier grain sableux jusqu’au dernier, car c’est le devoir de tout citoyen fidèle envers sa patrie, son peuple et son état, par tous ses ethnies et langages.

À notre voisin qui ne cesse jamais de nous vexer et ennuyer, même nous nuire de telle façon ou autre, de savoir que la question du SAHARA n’est pas un tout petit jeu politique ou même économique, facile d’être troué, avalé, ou géré comme imagine les ennemis.

Notre SAHARA se tient d’un grand dépôt et fortune inépuisable,qui est principalement l’énorme stock des vertus et nette spiritualité.

Ces donnés incontrôlables par les satellites ou autres moyens matériels d’espionnage, constituent une force irrésistible contre ceux qui rusent, jour et nuit, en essayant de mettre les bâtons dans les roues, et retarder ou gâcher la marche verte et d’orée du développement au MAROC sans pétrole ni ses dérivés souillés et rouillés.

C’est ridicule de croire y arriver de cette façon, malheureusement démodée depuis la première guerre mondiale, non seulement la deuxième !

Donc le Maroc resterait toujours protégé tant qu’il rende compte de ses balises et repères éthiques et spirituels, les plus chers aux enchères !

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mohamed BEN YAICH

Professeur à la Faculté des lettres de Oujda, Maroc

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *