Le Maroc dément avoir perdu sa qualité de membre au Conseil des droits de l’Homme après avoir été publié dans la presse algérienne

Le Maroc dément avoir perdu sa qualité de membre au Conseil des droits de l’Homme après avoir été publié dans la presse algérienne

Une source au ministère des Affaires Etrangères et de la coopération a démenti, lundi, l’information selon laquelle le Royaume du Maroc aurait perdu sa qualité de membre au Conseil des droits de l’Homme, la qualifiant de  »dénuée de tout fondement ».

Le Maroc a déjà été membre de ce Conseil pour la période 2006-2007 et il n’en fait pas partie durant l’actuelle période. Le Royaume n’était pas concerné par les candidatures qui ont été présentées au Conseil, en novembre dernier, pour en devenir membre pour la période 2013-2015, précise la même source, en réaction à la publication, par des journaux et des sites électroniques d’informations et de déclarations de responsables associatifs, selon lesquelles le Maroc aurait perdu sa qualité de membre au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

La même source rappelle que le Royaume du Maroc avait présenté officiellement sa candidature pour devenir membre du Conseil des droits de l’Homme pour la période 2014-2016 lors de la 19ème session du Conseil, tenue en mars 2012, comme cela a été rappelé lors de l’examen périodique universel du rapport national du Maroc lors du deuxième cycle, en mai 2012, et lors de la séance d’adoption finale de ce rapport, en septembre dernier, ajoute-t-on de même source.

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *