Le Le travail des enfants a baissé de 1,5% en 15 ans

Le Le travail des enfants a baissé de 1,5% en 15 ans

Le travail des enfants, âgés de 7 à moins de 15 ans, a baissé à 1,5 pc en 2014 contre 9,7 pc de l’ensemble des enfants de cette tranche d’âge en 1999, a indiqué jeudi le Haut-commissariat au plan (HCP).

Selon l’enquête nationale sur l’emploi réalisée par le HCP à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le travail des enfants (12 juin), ce phénomène qui concerne 69.000 enfants, reste en particulier récurrent dans le monde rural.

C’est ainsi que, par rapport à l’ensemble des enfants de la même tranche d’âge, ce phénomène concernait 3 pc ou 62.000 en milieu rural en 2014 contre 0,3 pc ou 7.000 en milieu urbain.

Par ailleurs, le travail des enfants reste à 60,1 pc masculin, une proportion qui varie de 56,7 pc en milieu rural à 90,1 pc en milieu urbain, a précisé le HCP dans un communiqué publié à l’occasion de cette journée célébrée cette année sous le thème « NON au travail des enfants, OUI à une éducation de qualité ».

Au cours des cinq dernières années, plus de 70 pc des enfants au travail était concentré dans quatre régions du Royaume, a relevé le communiqué, faisant savoir que Doukkala Abda abritait, à elle seule, plus du quart avec 25,6 pc.

La région de Marrakech-Tensift-Al Haouz occupait la deuxième position avec 14,8 pc, suivie de Chaouia-Ouardigha (11,8 pc) et d’El Gharb-Chrarda- Beni Hssen (11,2 pc).

Par niveau d’instruction, 76,8 pc des enfants au travail n’ont pas de diplôme, 26 pc pas de niveau scolaire, 24,2 pc parmi ceux âgés de 10 à 14 ans sont analphabètes, alors que 35 pc travaillaient parallèlement à leur scolarité, selon le HCP.

Les enfants qui n’étaient pas scolarisés en 2014 avaient abandonné l’école ou ne la fréquentaient pas parce qu’ils n’accordaient aucun intérêt aux études (34,1) ou pour non disponibilité d’établissement d’enseignement général dans le lieu de résidence, l’inaccessibilité, les difficultés géographiques ou climatiques (23,1 pc).

C’est aussi dû à l’absence de moyens financiers pour couvrir les coûts liés à la scolarité (13,8 pc) et à l’obligation d’aider le ménage dans ses activités professionnelles (7,5 pc).

Le HCP a noté la concentration du travail des enfants dans certains secteurs économiques. Ainsi, en milieu rural, ils sont 90,2 pc à travailler dans l' »agriculture, forêt et pêche ». En zones urbaines, les « services », avec 58,1 pc, et l' »industrie y compris l’artisanat » (26,8 pc) sont les principaux secteurs employeurs des enfants.

Selon le statut dans l’emploi, plus de 9 enfants actifs occupés sur 10 en milieu rural travaillaient en tant qu’aides familiales. En milieu urbain, 47,4 pc étaient des apprentis, 30,9 pc travaillaient en tant qu’aides familiales, 17,5 pc étaient des salariés et 4,2 pc étaient indépendants.

En termes de nombre d’heures d’emploi, les enfants travaillent en moyenne 32 heures par semaine, soit 14 heures en moins relativement aux personnes âgées de 15 ans et plus. Cet écart est d’environ 11 heures en milieu rural (30 contre 41 heures), alors qu’il n’est que de 5 heures en milieu urbain (45 contre 50 heures).

En 2014, le Maroc a comptabilisé 59.477 ménages dont au moins un enfant au travail, ce qui correspond à 0,8 pc de l’ensemble des ménages marocains, 53.441 résident en milieu rural et 6.036 en milieu urbain. Cette proportion passe de 0,2 pc pour les ménages de trois personnes à 2,3 pc parmi les ménages de 6 personnes et plus.

Parmi les ménages dont le chef dispose d’un niveau d’instruction supérieur, cette proportion est quasi nulle et s’établit à 1,2 pc parmi ceux dont le chef n’a aucun niveau d’instruction.

Selon le type d’activité du chef de ménage, cette proportion passe de 0,2 pc pour ceux qui sont inactifs à 0,3 pc pour les chômeurs pour atteindre 1,1 pc pour les actifs occupés.

Selon le HCP, 67 pc des enfants au travail sont issus du milieu d’exploitants agricoles, 13 pc du milieu des ouvriers et des manœuvres, 11,8 pc du milieu des employés, commerçants et intermédiaires commerciaux, conducteurs d’installations et de machines et des artisans et ouvriers qualifiés et 1,2 pc du milieu des cadres supérieurs et membres des professions libérales et des cadres moyens.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *