Le gouvernement Benkirane s’est débarrassé d’un « mal de dent »

Le gouvernement Benkirane s’est débarrassé d’un « mal de dent »
0 commentaires, 10/07/2013, Par , Dans Chroniques

Après plus d’un mois et demi, le Parti de l’Istiqlal a officiellement acté sa sortie du gouvernement Benkirane, s’est débarrassé d’un « mal de dent » dont il a longtemps souffert.

Le Chef du gouvernement aura un long chemin à parcourir pour conduire un gouvernement minoritaire dans l’attente de trouver un nouveau parti parmi ceux de l’opposition pour remplacer le parti de Chabat, relevant que concrètement, Benkirane n’a d’autre alternative que le RNI de Salaheddine Mezouar.

Si le RNI vient à rejoindre la coalition gouvernementale dans cette conjoncture délicate que traverse Benkirane, dont la coalition vient de voler en éclats, le président du parti de la Colombe imposera sans nul doute ses conditions au chef du gouvernement, dont l’obtention de plus de portefeuilles ministériels que son prédécesseur, poursuit-il, estimant que le plus important dans toute cette histoire c’est que Benkirane demeurera durant tout son mandat « redevable » et « reconnaissant » pour ce cadeau qui lui a été offert.

Et de soutenir que tout le monde sait pertinemment que Benkirane n’aura pas le courage de convoquer des élections législatives anticipées, ce qui le mènera à entamer un processus de négociations « dures » et « difficiles » avec les autres protagonistes.

Mots Clefs:
Benkirane

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *