Le gouvernement Benkirane met (presque) fin à la taxe audiovisuelle

Le gouvernement Benkirane met (presque) fin à la taxe audiovisuelle

Le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, vient d’annoncer la dispense pour 80% des Marocains, de la taxe audiovisuelle comprises dans les factures d’électricité et d’eau.

Seuls 20% de citoyens ayant une consommation d’eau et d’électricité élevée continueront à payer cette taxe, explique le porte-parole du gouvernement selon lequel 4,4 millions de familles marocaines en seront exonérées.

Interrogé par le quotidien Akhbar Al Yaoum, Mustapha Khalfi affirme que cette mesure sera bientot mise en œuvre et coûtera 7 millions de dirhams à l’Etat. Sa mise en application a été décidée en concertation avec les départements de l’Intérieur, des Finances et des Affaires générales du gouvernement.

La taxe, à l’origine d’une forte polémique au Maroc lors de son adoption dans les années ’90, avait été condamnée par la société civile. L’Etat avait alors été accusé de prendre l’argent public pour financer une entreprise privée, en l’occurrence la Société de Réalisations Audiovisuelles (SOREAD), filiale du défunt holding ONA

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *