Le gardien de but Anas Zniti avale sa langue en plein match

Le gardien de but Anas Zniti avale sa langue en plein match
0 commentaires, 19/02/2013, Par , Dans Sport

Dimanche soir, lors du choc du championnat marocain qui opposait le Wydad de Casablanca au MAS de Fès, un joueur est resté au sol pendant une bonne dizaine de minutes. Il s’agit d’Anas Zniti. Le gardien de but et international marocain a avalé sa langue avant de perdre connaissance sur la pelouse du stade Mohammed V de Casablanca. Un incident, certes fréquent dans le monde du football, qui rappelle néanmoins de tristes souvenirs aux supporters marocains.

Grosse frayeur dimanche soir au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca où était disputé le match opposant le Wydad de Casablanca, au MAS de Fès, pour le compte de la 17e journée du championnat marocain. La rencontre, qui a démarré à 18h00 (GMT) a été, en effet, secouée par un brusque incident dont a été vicitime le gardien de but du MAS Anas Zniti.

L’incident s’est produit à la 32e minute de jeu lorsque ce dernier, en voulant intercepter un ballon centre aérien du camp adverse, se heurte à son coéquipier. Le choc a été brutal. Anas Zniti ne pouvant amortir la chute, tombe au sol et perd connaissance pendant quelques secondes. Les images, diffusées en direct  sur la chaine de télévision marocaine Arryadia, renvoyaient l’inquiétude qui planait alors sur le stade casablancais. On apprendra plus tard que le joueur avait frolé la mort en « avalant » sa langue. Le joueur aurait, en effet, pu s’étouffer si le staff médical présent sur la pelouse n’était pas intervenu rapidement pour sauver le joueur. Anas Zniti a été, ensuite, évacué à bord d’une ambulance, avant que le match ne reprenne son cours.

Grosse frayeur dimanche soir au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca où était disputé le match opposant le Wydad de Casablanca, au MAS de Fès, pour le compte de la 17e journée du championnat marocain. La rencontre, qui a démarré à 18h00 (GMT) a été, en effet, secouée par un brusque incident dont a été vicitime le gardien de but du MAS Anas Zniti.

L’incident s’est produit à la 32e minute de jeu lorsque ce dernier, en voulant intercepter un ballon centre aérien du camp adverse, se heurte à son coéquipier. Le choc a été brutal. Anas Zniti ne pouvant amortir la chute, tombe au sol et perd connaissance pendant quelques secondes. Les images, diffusées en direct  sur la chaine de télévision marocaine Arryadia, renvoyaient l’inquiétude qui planait alors sur le stade casablancais. On apprendra plus tard que le joueur avait frolé la mort en « avalant » sa langue. Le joueur aurait, en effet, pu s’étouffer si le staff médical présent sur la pelouse n’était pas intervenu rapidement pour sauver le joueur. Anas Zniti a été, ensuite, évacué à bord d’une ambulance, avant que le match ne reprenne son cours.

Le staff du MAS se veut rassurant

Interrogé par Arryadia, Mohamed Lachhabi, l’entraîneur adjoint du Moghreb de Fès s’est montré rassurant. « Anas Zniti a avalé sa langue, mais hamdoullah, le médecin du Moghreb de Fès, et celui du Wydad de Casablanca ont réussi à éviter le pire et il a repris connaissance. Anas va bien. Il a été hospitalisé pour subir des tests médicaux plus approfondis pour qu’on s’assure de son état de santé », a-t-il confié.

Même son de cloche du coté du kinésithérapeute du MAS, Mohamed Dokkali, cité par le site spécialisé Mountakhab.net. « Après l’intervention du staff médical qui était présent au complexe (…) on a pu quand même le récupérer. Maintenant, il est hospitalisé dans une clinique à Casablanca où il subira des examens complémentaires » à commencer par « une IRM cérébrale pour voir s’il n’y a pas d’autres répercussions au niveau de son épaule », a-t-il expliqué. Directement après la fin de la rencontre, les joueurs du MAS se sont rendus au chevet du joueur en savoir davantage sur son état de santé. L’ex-sélectionneur des Lions de l’Atlas et actuel entraineur du WAC, accompagné de quelques membres du comité du club, a également fait le déplacement à l’hopital.

Des souvenirs qui remontent à la surface

Ce n’est pas le premier incident du genre à se produire au Maroc. La chute de Zniti, qui aura finalement eu plus de peur que de mal hier soir, n’est pas sans rappeler la mort subite, il y a 12 ans, de Youssef Belkhouja. Le joueur, qui évoluait au Wydad de Casablanca, avait trouvé la mort samedi 29 septembre 2001, dans un incident similaire. N’ayant pas pu être sauvé à temps, le joueur avait succombé à une crise cardiaque en plein derby casablancais disputé, là encore, au stade Mohammed V.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *