Le drapeau palestinien hissé devant le Palais des nations à Genève

Le drapeau palestinien hissé devant le Palais des nations à Genève

Le drapeau de la Palestine a été hissé mardi devant le Palais des nations, siège européen des Nations unies à Genève, en présence du ministre palestinien des Affaires étrangères Riad Al-Maliki.

La bannière rouge, noire, blanche et verte des Palestiniens flotte désormais dans l’allée réservée à cet effet, aux côtés des 193 drapeaux des Etats membres de l’ONU et celui du Vatican qui, comme la Palestine, dispose du statut d’Etat non membre.

Evènement hautement symbolique, le déploiement du drapeau palestinien a eu lieu lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part plusieurs diplomates arabes et étrangers, dont le directeur général de l’Office des Nations unies à Genève, Michael Moller.

A cette occasion, l’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU, Mohamed Aujjar, a exprimé à M. Al-Maliki les félicitations du Maroc et son soutien ferme et continu à la lutte des Palestiniens pour l’établissement d’un Etat indépandant avec pour capitale Al-Qods Acharif.

Le chef de la diplomatie palestinienne a, de son côté, rendu hommage aux efforts du Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, pour la défense constante de la cause palestinienne, la ville d’Al-Qods et ses Lieux saints.

Au cours de cette cérémonie, M. Al-Maliki a exprimé la détermination de la Palestine à continuer d’œuvrer pour devenir un Etat membre à part entière de l’ONU. « C’est un pas supplémentaire vers la création d’un Etat. Hisser ce drapeau démontre notre détermination à devenir un Etat membre de plein droit de l’ONU », a-t-il déclaré.

Le ministre n’a pas manqué de dénoncer les actes de répression commis chaque jour par les autorités d’occupation dans les territoires palestiniens occupés, appelant la communauté internationale et le Conseil de sécurité à agir immédiatement pour y mettre fin.

L’Assemblée générale de l’ONU avait adopté par une écrasante majorité, le 10 septembre dernier, une résolution selon laquelle les drapeaux d’Etats observateurs non membres peuvent désormais flotter devant les bureaux de l’organisation partout dans le monde.

Mots Clefs:
Palestine

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *