Le doublement partiel de la ligne Settat-Marrakech va permettre un gain de temps de 30 mn entre Casablanca et Marrakech

Le doublement partiel de la ligne Settat-Marrakech va permettre un gain de temps de 30 mn entre Casablanca et Marrakech
0 commentaires, 14/11/2012, Par , Dans Régions

Le Directeur général de l’Office national des chemins de fer, M.Rabii El Khlie a affirmé que le projet de mise à niveau et de doublement partiel de la ligne Settat-Marrakech, lancé mercredi par SM le Roi Mohammed VI, va permettre un gain de temps de 30 mn sur la ligne ferroviaire Casablanca-Marrakech.

« La mise à niveau consiste au renouvellement de 80 km de voie et de 140 km de caténaires et il y a un doublement partiel qui va concerner 40 km de voie », a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP, notant que le doublement et la mise à niveau des 40 km vont permettre d’augmenter la vitesse et de réaliser un gain de temps de 30 mn sur la ligne ferroviaire Casablanca-Marrakech.

Il a également fait état d’un projet de réalisation de croisements au niveau de cette partie dans le but de « ramener le temps de parcours de centre-ville à centre-ville à 2h45 mn », ainsi que de construction d’un « centre ferroviaire pour le fret à la logistique à Sidi Ghanem à 10 km de Marrakech de manière à pouvoir transférer l’activité marchandise de Marrakech, Guéliz vers Sidi Ghanem dans une première phase et vers Sidi Bouathmane dans une deuxième phase. »

« Une enveloppe de près de 600 millions de DH est allouée à ce projet , a dit M.El Khlie.

Concernant le 2è projet relatif au lancement de la stratégie nationale de la sécurisation des passages, il a indiqué que le montant de cette stratégie étalée entre 2010-2015 est de 1,5 milliard de DH dont le financement est assuré par l’ONCF, le ministère de l’équipement et du transport, les collectivités locales et les régions.

Il s’agira, dans le cadre de cette stratégie, d’accélérer la suppression des passages à niveau et leur remplacement par des ouvrages différenciés et la sécurisation des passages à niveau qui ne seront pas supprimés.

Sur la période 2012-2015, a-t-il précisé, « cela va toucher 180 passages à niveau qui seront remplacés par des ouvrages », ainsi que « la sécurisation des passages à niveau qui ne seront pas supprimés et les équiper d’un système sonore qui avise 35 secondes avant l’arrivée du train, une signalisation lumineuse pour le transport routier et aussi des barrières automatiques qui vont se fermer à l’approche du train. »

En parallèle, a fait savoir M.El Khlie, « nous avons déjà engagé une campagne de sensibilisation des usagers des passages à niveau à travers différents média sur les dangers encourus au niveau de ces passages.

S’agissant de la construction d’une nouvelle gare à Benguérir, il a fait savoir que cette nouvelle structure « va accompagner le développement urbain de la ville », soulignant qu’en termes d’architecture, elle sera en harmonie avec l’architecture de la ville et fournira d’autres services qui vont venir compléter le service de transport des passagers.

Mots Clefs:
CasablancaSettat

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *