Le double séisme en Iran fait 306 morts et 3.037 blessés

0 commentaires, 13/08/2012, Par , Dans Flash

Le double séisme de magnitude 6,3 et 6,4 ayant frappé le nord-ouest de l’Iran a fait 306 morts en majorité des femmes et des enfants et 3.037 blessés, selon un nouveau bilan du ministère iranien de la Santé.

Parmi les corps placés dans les morgues des hopitaux de la région montagneuse de Varzeghan, il y avait « 219 femmes et enfants, et 49 hommes », soit un total de 268, a précisé la ministre de la Santé, Mme Marzieh Vahid Dastjerdi devant le Parlement, cité par le site du Majlis.

Les médias iraniens avaient rapporté dimanche que certains cadavres avaient été enterrés sur place sans être envoyés dans les morgues de la région. Sur les 3.037 blessés, « 2.011 ont été soignés sur place » et les autres envoyés dans les hopitaux de la région, a indiqué Mme Vahid Dastjerdi.

Selon le responsable de la cellule de crise du ministère de l’Intérieur, Hossein Ghadami, »la plupart des victimes ont perdu la vie aux premiers moments du séisme car de nombreuses maisons de la région sont en terre et, avec le poids des plafonds, les victimes n’ont eu aucune chance »..

« Notre priorité était de rechercher les survivants sous les décombres (…). Dimanche à 06H00 du matin, nous avons eu l’assurance qu’il n’y avait plus de corps et de survivants sous les décombres », a-t-il ajouté.

Le gouvernement a décidé d’apporter une aide rapide aux habitants de la région pour reconstruire leurs maisons.

Les deux séismes, dont les épicentres se trouvaient à Ahar et Varzeghan, ont frappé la région dans la province de l’Azerbaïdjan oriental à quelques minutes d’intervalles (16 h 53 et 17 h 04, heures locales), samedi.

L’Iran est situé sur plusieurs failles sismiques importantes et a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs. Le séisme le plus meurtrier ces dernières années a tué 31 000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam dans le sud du pays, en décembre 2003.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *