Le Conseil européen des oulémas marocains lance son site Internet

Le Conseil européen des oulémas marocains lance son site Internet
0 commentaires, 05/03/2013, Par , Dans Monde

Le Conseil européen des oulémas marocains (CEOM), basé à Bruxelles, lance mercredi son site Internet consultable à l’adresse www.ceomeurope.eu/ceomv2, a-t-on appris auprès de son président Khalid Hajji.

Disponible en trois langues (arabe, français et anglais), le site-web sera une interface d’information et de communication à travers laquelle le Conseil européen des oulémas marocains mettra en avant son actualité et ses activités académiques et culturelles.

Le CEOM entend faire de ce portail électronique un trait d’union le reliant aux citoyens et aux différents sites et organes d’information. Le site-web du CEOM prévoit à cet effet un service de réception de questions inhérentes à la réalité européenne que le Conseil s’engage à y répondre suivant les principes de l’Islam et les valeurs de modération, de tolérance et de respect d’autrui.

Ce service procède de la volonté du Conseil européen des oulémas marocains de contribuer à l’accompagnement spirituel des musulmans d’Europe et de faciliter le processus de leur intégration ainsi que la coexistence et le vivre-ensemble dans le cadre d’une participation effective dans la société.

Le site web devra comprendre toutes les publications scientifiques et les études et recherches réalisées par le Conseil en vue d’apporter des réponses aux questions qui préoccupent les musulmans et les sociétés où ils résident.

A travers ce site Internet, le Conseil entend aussi mettre en avant les activités de ses membres et leur participation aux différents débats sur les questions et les problématiques liées à la présence de l’Islam en Europe.

Le site web du CEOM comprend plusieurs rubriques consacrées notamment aux questions de la femme, de la famille et de la jeunesse.

Créé en 2010, le Conseil européen des oulémas marocains a pour objectifs de promouvoir un référentiel religieux favorisant le dialogue, l’intégration et le respect mutuel, et de jeter des ponts entre les différentes cultures et convictions dans le cadre des valeurs démocratiques et des principes des droits de l’Homme.

Mots Clefs:
Marocains

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *