Le chef du Gouvernement et plusieurs ministres font don de sang à Rabat

Le chef du Gouvernement et plusieurs ministres font don de sang à Rabat

Le Chef du Gouvernement Abdelilah Benkirane, ainsi que plusieurs ministres ont fait don de sang, jeudi au siège de la Primature, dans le cadre de la campagne nationale du don de sang, lancée vendredi dernier par SM le Roi Mohammed VI.

Qualifiant cette action de « devoir national », M. Benkirane a déclaré à la presse que « cette noble initiative à laquelle nous participons aujourd’hui permettra de sauver des vies » humaines.

Il a souhaité que cette action devienne « plus régulière » afin de pallier l’insuffisance en termes de stocks de sang, exprimant sa gratitude au Souverain pour cette louable initiative.

Pour le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohammed Ouzzine, cette opération revêt plusieurs significations et transmet des valeurs de solidarité.

Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a émis, pour sa part, le souhait de lancer une initiative similaire qui sera destinée à la sensibilisation sur l’importance du don d’organes.

Ce genre de campagnes s’inscrit dans le cadre des enseignements de « notre religion musulmane », a-t-il précisé, citant le verset Coranique « qui sauve une vie est comme celui qui sauve les vies de toute l’humanité ».

La campagne, organisée sous le slogan « Chaque don de sang peut sauver trois vies. Nous pouvons tous être des héros », vise à collecter 40.000 dons et d’augmenter de 28 pc le nombre de dons pour 2013, alors qu’ils ne progressent que de 7 pc.

D’importants moyens humains et logistiques sont mobilisés pour le succès de cette campagne, notamment 37 équipes de prélèvements (185 professionnels de la santé) et 46 cadres chargés de la supervision et de l’appui de la campagne. Les opérations de don se font au niveau des 16 centres régionaux de transfusion sanguine, de 13 banques de sang et de 24 antennes de transfusion, couvrant l’ensemble des régions du Royaume, en plus de trois unités mobiles de collecte. Elles se font également au niveau des lycées, des universités, des mosquées, des places publiques, des cités universitaires et des hopitaux.

Mots Clefs:
BenkiraneRabat

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *