Lancement du portail MAP-Amazighe

Lancement du portail MAP-Amazighe

Une session de formation accélérée au profit de journalistes de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) qui constitueront le noyau du lancement du portail MAP-Amazighe, a pris fin vendredi à Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) par la remise de certificats aux bénéficiaires.

La session de formation, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en application du Mémorandum d’entente signé le 15 février dernier entre la MAP et l’IRCAM relatif au lancement de deux portails d’information en langue amazighe, s’est déroulée sur deux étapes (du 15 au 19 avril et du 29 avril au 03 mai 2013).

Outre les quatre journalistes constituant le noyau de base qui se chargera du portail, la session de formation a également profité à des ingénieurs et techniciens de la direction des nouvelles technologies (DNT) de la MAP, appelés à accompagner techniquement le lancement et l’alimentation du contenu de MAP-Amazighe.

Selon Mohamed Amine Mouline, chargé de missions à la Direction générale de la MAP, il s’agit à travers ce projet de réaliser un des objectifs stratégiques de l’agence, à savoir « diffuser dans la langue amazighe des informations destinées à un large public et contribuer à la mise en place de cette langue à travers le développement des services d’un desk MAP-Amazighe et le lancement d’un site web grand public qui sera suivi, plus tard, d’un deuxième destiné aux professionnels ».

« L’Agence procédera également au lancement des services MAP-TV et MAP-Audio en langue amazighe », a-t-il ajouté, précisant que cette démarche intègre la palette de la diversification des produits de la MAP.

Le recteur de l’IRCAM, Ahmed Boukous a, quant à lui, relevé « la très forte volonté et l’engagement sans aucune hésitation » à la fois de la part des responsables et journalistes de la MAP, mais également des chercheurs de l’IRCAM, pour assurer l’aboutissement de ce projet.

M. Boukous a émis le souhait d’approfondir cette expérience dans le cadre de la mise en application de l’article 5 de la Constitution, soulignant dans ce sens, la volonté de la Direction générale de la MAP « d’aller de l’avant dans ce chantier plutot que d’attendre la loi organique qui concerne la mise en Âœuvre du statut de la langue amazighe ».

« Nous allons procéder à une accumulation des acquis de sorte à ce que le parlement et le gouvernement considèrent leur intégration dans la nouvelle politique de promotion de la langue et de la culture amazighe, notamment dans le paysage nationale des médias », a-t-il dit.

La session de formation sera suivie par un accompagnement de la part des spécialistes de l’IRCAM qui veilleront à la réussite de la phase de lancement du portail MAP-Amazighe en appuyant le savoir-faire des journalistes et leurs compétences de l’écrit journalistique amazighe.

Cette formation fut axée sur la graphie Tifinaghe, l’orthographe, la morphosyntaxe et le lexique amazighe. Des ateliers pratiques ont été également organisés et ont permis aux journalistes de se pencher sur des modèles de traduction d’articles et d’informations de l’arabe et du français vers la langue amazighe.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *