Lancement à Marrakech du projet « villes sécurisées et amies de tous »

Lancement à Marrakech du projet « villes sécurisées et amies de tous »
0 commentaires, 02/03/2012, Par , Dans Régions

Le coup d’envoi du projet « villes sécurisées et amies de tous » a été donné, vendredi à Marrakech, à l’initiative des Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF)

, pour les femmes (ONU-Femmes) et pour la population (UNFPA).Outre la ville de Marrakech, sept autres villes du Liban, Kenya, Tadjikistan, Brésil, Honduras, Philippines et de Costa-Rica, ont été choisies pour mener ce projet qui s’étale sur cinq ans et qui vise à réduire les répercussions négatives de l’expansion urbanistique, de la croissance démographique et du phénomène de violence à l’égard des enfants et des femmes.

La première étape de ce projet, qui dure deux ans, sera consacrée à la collecte des données relatives aux droits des enfants et des femmes, à la mise en place de partenariats au niveau de la ville de Marrakech, ainsi qu’à l’élaboration d’un plan d’action en vue de faire de la cité ocre une ville « sécurisée et amie de tous », a déclaré à la MAP le spécialiste de développement local chez l’UNICEF, Abdelhakim Yessouf.

Ce projet-modèle, présenté lors d’une rencontre à laquelle ont pris part des élus locaux, des acteurs sociaux et des activistes des droits de l’Homme, sera accompagné techniquement et financièrement par les agences compétentes des Nations-Unies, pour permettre l’atteinte des objectifs fixés, notamment en matière de sécurité, de lutte contre la violence et d’amélioration des conditions de vie des enfants, jeunes et femmes vivant à Marrakech, a précisé M. Yessouf.

Mots Clefs:
Marrakech

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *