L’ambassadeur des Pays-Bas au Maroc « Critique » la justice marocaine pour la condamnations d’homosexuels !

L’ambassadeur des Pays-Bas au Maroc « Critique » la justice marocaine pour la condamnations d’homosexuels !

L’ambassadeur des Pays-Bas à Rabat, Ronald Gerard Strikker, s’est dit vendredi « attristé » par les récentes condamnations de deux couples homosexuels au Maroc, qualifiant leurs peines de prison ferme « d’anachronisme ».

« Je suis attristé par le fait que les autorités marocaines ont récemment condamné deux couples homosexuels (…) à des peines de prison allant jusqu’à trois ans de prison ferme », a écrit M. Strikker sur la page Facebook de l’ambassade des Pays-Bas.

Contacté par l’AFP, M. Strikker a confirmé être l’auteur du message, précisant n’avoir « rien d’autre à ajouter ».

Le 20 mai, deux jeunes Marocains ont été condamnés à quatre mois de prison ferme pour homosexualité par un tribunal de Témara, près de Rabat.

Ces deux hommes, âgés de 28 et 20 ans, avaient été arrêtés par la police début mai à Témara alors qu’ils se trouvaient ensemble dans une voiture. Selon un de leurs avocats, le parquet a fait appel de cette condamnation.

Dans son message, l’ambassadeur néerlandais fait aussi allusion à la récente condamnation d’un autre couple à Souk al Arbaa, dans le nord du Maroc.

L’article 489 du code pénal marocain punit tout acte sexuel entre deux personnes de même sexe de six mois à trois ans de prison ferme.

« Pour moi, c’est un anachronisme que l’homosexualité soit toujours considérée comme un crime au Maroc, presque 25 ans après (la) décision de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de ne plus la considérer comme une maladie », estime le diplomate néerlandais.

« J’espère qu’un jour les homosexuels au Maroc seront acceptés comme des citoyens à part entière, qui ne sont ni malades, ni criminels », poursuit-il.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *