l’Algérie, une fois encore!

l’Algérie, une fois encore!

les gouvernants algériens n’ont pas trop attendu pour réagir à la position marocaine, par la voix du ministère algérien des Affaires étrangères, de manière tout aussi provocatrice que chauviniste, une réaction qui ne tient aucunement compte ni des principes du bon voisinage, ni des exigences du dialogue sérieux et responsable, qui doit être le mécanisme capable de surmonter les différends et d’aplanir les obstacles, loin des harcèlements et des provocations.

Dans ce sens, l’éditorialiste relève que les responsables algériens ont choisi, une fois de plus, de prôner la politique opposée à tout choix de nature à permettre l’entame d’un dialogue objectif, sérieux et responsable afin de dépasser le blocage qui entrave la normalisation des relations maroco-algériennes, malgré que le Maroc ait toujours prôné la politique de la main tendue pour s’asseoir autour de la table du dialogue en vue d’examiner les moyens et les solutions possibles pour le traitement des dossiers et des questions en suspens.

L’Algérie continue de faire la sourde oreille aux appels des instances et organisations internationales non gouvernementales, des grandes puissances et de l’UE pour l’apaisement des tensions, la normalisation des relations et la réouverture des frontières terrestres entre les deux pays au service de leurs intérêts et ceux de la région et du monde, fait-il observer, ajoutant que les responsables à Alger semblent ne pas trouver d’intérêt à répondre favorablement à ces appels, de même que le Maroc sait pertinemment les causes de cette attitude obsessionnelle envers le Royaume, en ce sens qu’ils souffrent d’un complexe historique vis-à-vis du Maroc qui a réussi à consacrer ses choix politiques et économiques à même de devenir un modèle à suivre en matière de démocratie, de pluralisme politique, de liberté et de consécration de l’Etat de droit et des institutions dans le cadre d’une Monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire et sociale.

L’éditorialiste se dit convaincu que le régime algérien va persévérer sur cette voie contraire à toute volonté réelle visant la normalisation des relations avec Rabat et continuera à proférer des accusations infondées et sa campagne de dénigrement contre le Maroc afin d’occulter son échec en matière de consécration de la sécurité et de la stabilité intérieures et de garantie du progrès au peuple algérien, et ses camouflets suite à l’échec de ses man uvres ourdies contre l’intégrité territoriale du Royaume, tout en s’obstinant à créer davantage de problèmes pour saper toute tentative de rapprochement visant la normalisation des relations et la réouverture des frontières.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *